La vitamine C empêche le cancer du sang… pourquoi l’industrie pharmaceutique ne fait pas usage de ce traitement ?

Accueil » News » La vitamine C empêche le cancer du sang… pourquoi l’industrie pharmaceutique ne fait pas usage de ce traitement ?

Des essais cliniques montrent que des doses élevées de vitamine C peuvent aider à lutter contre le cancer du sang. Bien que la capacité de lutte contre le cancer de cette vitamine soit connue depuis longtemps, l’étude met en lumière ses effets contre la leucémie.

Les chercheurs du Perlmutter Cancer Center ont réalisé une étude en utilisant des souris déficientes en l’enzyme TET2, qui est censé protéger contre le cancer du sang et les maladies cardiaques. Ils ont constaté que l’injection de fortes doses de vitamine C pourrait pouvaient empêcher l’action des cellules souches de leucémie qui avaient été implantées aux souris.

Les avantages de la vitamine C pour les patients atteints de cancer ont été découverts il y a plus de 40 ans :

Il y a de cela 4 décennies, le lauréat du prix Nobel Linus Pauling démontrait l’efficacité d’une dose de vitamine C s’élevant 10.000 mg, pour inverser les symptômes du cancer du sang. Dès lors, de nombreuses études ont-elles aussi prouvé que la vitamine C peut avoir des avantages pour différents types de cancer.

Par exemple, il a été démontré pour réduire l’inflammation, ainsi que des marqueurs de tumeur chez les patients atteints du cancer du sein et du cancer de la prostate. Dans une étude, 76% des patients atteints de cancer présentaient des niveaux réduits d’inflammation après le traitement à al vitamine C.

LIRE AUSSI:  Pesticides toxiques : la face cachée de l’agriculture biologique !

Dans une autre étude, l’ajout de la vitamine C à des médicaments de chimiothérapie pour les patients atteints de cancer du pancréas a permis de prolonger leur durée de survie moyenne de 5,65 à 12 mois. Cela est extrêmement prometteur étant donné le taux de mortalité spectaculaire de 80 pour cent dans la première année de diagnostic de ce type de cancer.

En outre, dans une étude publiée dans Oncotarget, les scientifiques de l’Université de Salford ont constaté que la vitamine C a des effets anticancéreux 10 fois plus impressionnants que des médicaments pharmaceutiques interférant dans le métabolisme des cellules souches cancéreuses.

Alors pourquoi la vitamine C n’est-elle pas utilisée pour le traitement du cancer :

Voir la page suivante (Cliquez sur le bouton jaune en dessous)

Likez cet article sur Facebook
Page suivante
VOUS AIMEREZ AUSSI