6 Indications imminentes du développement d’un cancer de l’anus…N’ayez plus de retenue pour en parler !

Accueil » Santé » 6 Indications imminentes du développement d’un cancer de l’anus…N’ayez plus de retenue pour en parler !

Il est important de distinguer le cancer de l’anus du cancer du rectum. Ce dernier se développe à partir de la muqueuse colique et il présente les mêmes caractéristiques qu’un cancer du côlon, ce qui n’est pas le cas du cancer de l’anus. Néanmoins, on considère celui-ci comme faisant partie des cancers colorectaux.

La forme de cancer de l’anus la plus fréquente est le carcinome épidermoïde. Il est provoqué par le papillomavirus humain de type 16 (HPV 16) qui est également à l’origine du cancer du col de l’utérus.

Le cancer de l’anus et le cancer côlorectal : 

Il se traduit par le bourgeonnement de la tumeur, l’anus étant parfois enflammé. L’aspect est alors proche de celui observé en cas d’hémorroïdes, d’où les risques d’erreurs de diagnostic. Dans 30 % des cas, de petits saignements signifient un ulcère de l’anus. Le cancer de l’anus et le cancer côlorectal sont deux types différents de cancer. Le cancer côlorectal affecte les deux points et le rectum entier, tandis que le cancer anal affecte seulement l’ouverture du rectum ou de l’anus.

Le cancer de l’anus affecte presque 8.000 Américains chaque année, dont 1.000 qui en meurent. Une sur quatre personnes est diagnostiquée avec ce cancer seulement après l’ablation des ganglions lymphatiques, et une sur dix personnes est diagnostiquée avec ce même cancer de l’anus par métastases à d’autres organes.

Malheureusement, ce cancer a été sur la hausse ces dernières années, bien qu’il soit encore plus rare que le cancer côlorectal, rectal ou le cancer du côlon. Contrairement à un certain nombre de cancers du côlon aux symptômes peu marqués, le cancer de l’anus se manifeste par plusieurs signes visibles :

Voici 6 Symptômes du cancer anal :

voir la page suivante

Page suivante
Loading...
VOUS AIMEREZ AUSSI