Voici ce que les chercheurs expliquent sur les gens qui ont l’habitude de SE RONGER LES ONGLES!

Accueil » Psycho & Couple » Psychologie » Voici ce que les chercheurs expliquent sur les gens qui ont l’habitude de SE RONGER LES ONGLES!

Avez-vous tendance à ronger vos ongles à longueur de journée ? Cela peut en dire long sur votre personnalité ! La plupart des gens considèrent cette habitude comme un signe d’anxiété ou de stress… Mais selon une étude publiée par le Journal of Behavior Therapy and Experimental Psychiatry, se ronger les ongles peut être un signe de perfectionnisme !

Dans cet article, on vous parlera brièvement de cette étude qui explique pourquoi certaines personnes se rongent les ongles et ce que cela peut entraîner du point de vue de la santé.

Si vous vous rongez les ongles, voici ce que cela signifie : 

Les comportements répétitifs centrés sur le corps (CRCC) sont décrits comme des « habitudes répétitives, nuisibles et non fonctionnelles comme : la dermatillomanie (gratter les boutons, les croûtes ou toutes imperfections sur la peau), le mordillement de l’intérieure des joues ou des lèvres et l’onychotillomanie (se ronger les ongles), entraînant détresse et déficience.

L’équipe de recherche a cherché à comparer la tendance à s’engager dans les CRCC en utilisant deux modèles : la régulation émotionnelle et l’action frustrée.

La régulation émotionnelle implique que les CRCC sont déclenchés par des émotions négatives. Tandis que l’action frustrée démontre que les CRCC sont déclenchés par l’impatience, l’ennui, la frustration et l’insatisfaction.

Les résultats de l’étude

Après avoir observé un « groupe CRCC » et un groupe témoin, composés respectivement de 24 et 23 participants, les chercheurs ont conclu les résultats de l’étude avec trois observations : Le groupe CRCC a exprimé un besoin plus important de s’engager dans les CRCC que le groupe témoin dans toutes les conditions, les participants au CRCC ont été un risque plus élevé d’ennui / de frustration et de stress, et enfin, le groupe CRCC a présenté des scores significativement plus élevés de mode de vie mal organisé et inadapté étroitement lié à une régulation émotionnelle difficile.

L’étude et le perfectionnisme

L’auteur principal de l’étude, Docteur Kieron O’Connor, a déclaré : « Nous croyons que les individus avec ces comportements répétitifs peuvent être perfectionnistes, ce qui signifie qu’ils ne peuvent pas se détendre et effectuer des tâches à un rythme normal. Ils sont donc enclins à la frustration, à l’impatience et à l’insatisfaction lorsqu’ils n’atteignent pas leurs objectifs ».

En d’autres termes, les ongles peuvent avoir moins de corrélation avec les nerfs et l’anxiété qu’avec la frustration. Cette observation, ainsi que le lien démontré de l’étude sur les traits perfectionnistes comme l’impatience, l’ennui et l’insatisfaction, fournissent des preuves supplémentaires sur l’idée que le perfectionnisme peut conduire au rongement des ongles.

Qu’en est-il de la santé physique ?

Comme l’étude l’explique clairement, ronger les ongles est considéré comme un comportement répétitif centré sur le corps, une classification réaffirmée par la grande majorité de la communauté médicale. Tout comportement lié au CRCC est nocif pour la santé et le traitement des ongles ne fait pas exception.

Parmi les problèmes physiques associés au rongement des ongles :

– Les douleur et rougeurs des ongles et des cuticules

– Le saignement et infection potentielle de la peau entourant les ongles

– L’augmentation de la vulnérabilité aux bactéries, aux infections et aux virus

– Une faiblesse de l’émail des dents

D’autre part, les études ont relié le trait de personnalité du perfectionnisme à de multiples problèmes psychologiques tels que les troubles de la personnalité, les troubles de l’alimentation, l’anxiété sociale, la phobie sociale, l’automutilation, la toxicomanie et la dépression.

Les perfectionnistes peuvent également développer des troubles de stress chronique et courent un risque accru de développer des maladies cardiaques.

Loading...
VOUS AIMEREZ AUSSI