Avec cette astuce magique, dites adieu à vos acrochordons

Accueil » Astuces Naturelles » Avec cette astuce magique, dites adieu à vos acrochordons

Pour ceux qui n’ont jamais entendu le mot « acrochordon », il s’agit d’une ex-croissance de la peau, tumoral et bénigne qu’il vaut mieux traiter avant qu’elle ne se multiplie et se propage.

On considère les acrochordons comme des verrues très embêtantes dont le remède et la solution ultime se cachent dans la Nature.

Au lieu de prendre rendez-vous avec votre médecin, nous vous conseillons une petite recette rapide d’un remède naturel puissant, capable d’éliminer les acrochordons en un temps record.

Un remède miracle pour éliminer les acrochordons et tous les types de verrues :  

Vous allez préparer ce remède à base d’ingrédients simples, que nous avons tous dans notre cuisine et dont nous ignorons l’utilité thérapeutique. Rassurez-vous, car il ne s’agit pas d’une astuce ridicule du style « l’accrocher avec une ficelle », ou les débilités que vous trouvez fréquemment sur internet.

Les ingrédients :

Vous aurez besoin de deux ingrédients :

Quelques boules de coton et du peroxyde d’hydrogène, ou ce qu’on appelle de « l’eau oxygénée ».
En ce qui concerne le peroxyde, il vaut mieux vous procurer un flacon de bonne qualité, c’est-à-dire du 35%, cela pour que l’attaque prévue sur l’acrochordon soit assez forte pour l’éradiquer.

Comment procéder pour la préparation ?

  • Il va falloir prendre une boule de coton et l’imbiber de peroxyde pour ensuite l’appliquer directement sur l’acrochordon ou sur la verrue soigneusement.
  • Faites attention à ne pas forcer sur l’application du peroxyde pour ne pas abimer qui se trouve autour de la zone affectée par l’acrochordon.
  • Il est recommandé d’appliquer cette méthode jusqu’à 4 fois par jour, à ne pas dépasser la durée d’une semaine.
  • Si les acrochordons ou les verrues s’avèrent résistantes devant ce remède, reprenez le traitement pour une deuxième semaine avant de voir un médecin, le cas échéant.

Nous tenons à souligner que cette méthode ne revendique aucun caractère médical et ne se veut aucunement comme un substitut au traitement de votre médecin. L’avis d’un professionnel de la santé est indispensable.

Avis d’avertissement ! 

Ne jamais considérer ce traitement naturel des acrochordons comme définitif.

Consulter un médecin si vous souffrez d’une maladie, d’une allergie, d’une infection ou autre dysfonctionnement de la santé. Son avis est nécessaire.

Si les acrochordons continuent à se manifester dans plusieurs endroits de votre corps, il faut faire un diagnostic pour vérifier si ce n’est pas le début d’un cancer du col de l’utérus.

Ne jamais arracher un acrochordon.

Likez et Partagez cet article sur Facebook

VOUS AIMEREZ AUSSI