Voici la Principale différence entre la migraine et les symptômes d’anévrisme cérébral, selon un célèbre neurochirurgien …

Accueil » Santé » Maladies & douleurs » Système nerveux, cerveau » Voici la Principale différence entre la migraine et les symptômes d’anévrisme cérébral, selon un célèbre neurochirurgien …

Lee Broadway, 42 ans, de la Caroline du Nord est morte au début du mois d’avril, deux jours après avoir dit à son mari Eric qu’elle quittait le travail en raison d’une migraine intense. La douleur qu’elle ressentait n’était pas que de la migraine, mais le symptôme d’un anévrisme cérébral qui a d’ailleurs occasionné son décès.

Selon les statistiques de l’OMS, entre 2 et 4% de la population mondiale serait porteuse d’un anévrisme cérébral. Sa découverte se fait le plus fréquemment entre 35 et 60 ans et un peu plus souvent chez la gente femme. Malheureusement, l’anévrisme ne présente presque pas de symptômes, et les rares fois où il se manifeste par des maux de tête intense, on le confond avec la migraine. Ce qui fait que beaucoup de personnes perdent la vie à cause de cette maladie sans savoir qu’elles l’ont.

Qu’est ce que l’anévrisme cérébral ?

Un anévrisme est une dilatation anormale de la paroi d’une artère au niveau du cerveau, entraînant la formation d’une poche remplie de sang.

Avec le temps, cette poche peut se fissurer ou se rompre, on parlera alors d’anévrisme cérébral rompu. Cet accident a des conséquences très graves et peut notamment provoquer une hémorragie cérébrale.

Il est souvent provoqué par une faiblesse du tissu vasculaire, mais il peut aussi survenir plus tard dans la vie en raison d’une maladie, d’un traumatisme crânien, de la prise de contraceptifs oraux ou de certaines habitudes de vie (tabagisme, consommation excessive d’alcool).

Les personnes porteuses d’un anévrisme cérébral ne possèdent en général pas de symptômes au stade de la fissure. Cependant, dans un tiers des cas, un mal de tête très violent se fait ressentir quelques jours avant la rupture. Celle-ci se manifeste ensuite par des vomissements, des nausées, un mal de cœur et une raideur dans la nuque.

Le Dr. Howard A Riina, professeur de neurochirurgie au NYU Langone Medical Center, explique en détails les symptômes :

Selon le Dr. Howard A Riina, la douleur associée à l’anévrisme cérébral est souvent décrite par les patients comme étant le pire mal de tête qu’ils aient connu de toute leur vie. Il décrit cette douleur lui-même comme semblable à un coup soudain porté sur la tête, et qui entraîne une douleur aveuglante contrairement aux maux de tête habituel.

« Ce mal de tête atroce et sévère est hors de l’ordinaire« , a déclaré le Dr. Riina. « Les gens qui ont souvent souffert de migraines assez sévères et qui  ont aussi expérimenté le mal de tête provoqué par l’anévrisme, disent que la douleur de l’anévrisme a été pire que tout ce qu’ils ont déjà connu ». Ajoute-t-il.

Autres signes à détecter :

D’autres symptômes, selon le Riina, peuvent inclure la raideur de la nuque, des nausées et des vomissements et des douleurs et sensibilités à la lumière. Ainsi, si vous ressentez des maux de tête en plus de ces différents symptômes, vous devez consulter le plus vite possible un médecin en vue de faire des analyses approfondies.

Toutefois, il rappelle que les cas de rupture d’anévrisme cérébral sont très rares, elle surviendrait uniquement chez une personne sur 12 500 en Angleterre chaque année. Par contre les cas d’anévrisme non rompus sont assez courants, soit un chiffre d’1 sur 20 au sein de la population.

Loading...
VOUS AIMEREZ AUSSI