Voici Pourquoi vous ne devriez JAMAIS insérer un Coton-tige dans votre oreille…

Accueil » Santé » Voici Pourquoi vous ne devriez JAMAIS insérer un Coton-tige dans votre oreille…

Les oreilles sont une partie très délicate du corps dont il faut également prendre soin délicatement en évitant d’étre brusque en matière de nettoyage et d’entretien par exemple. L’article qui suit est un avertissement pour tous ceux et toutes celles qui nettoient brusquement leurs oreilles avec un coton-tige sans se soucier des conséquences…

Naturellement, les oreilles forment une sorte de substance gélatineuse protégeant leur ouverture et que nous appelons la cire d’oreille ou le cérumen. Elle est jaune, très sale et peut couvrir toute l’ouverture de nos oreilles. Pour nettoyer cette saleté, certains se comportent sauvagement et oublient que l’oreille a besoin de délicatesse pour ne pas porter atteinte à sa santé.

Faut-il obligatoirement nettoyer vos oreilles du cérumen ?

Il est possible de soulager la porte de nos oreilles lorsque nous sentons que celles-ci sont bloquées, principalement en raison de l’accumulation de cérumen dans leurs cavités.

Cela est également indispensable pour assurer une bonne ouïe et contribuer également à l’équilibre du corps. Une infection au niveau d’une oreille peut avoir de nombreuses conséquences sur le reste de notre corps.

Le Dr Krunal Karade de Nagpur, en Inde, a assisté à un cas où le patient avait nettoyé ses oreilles avec ce qu’on appelle les coton-tiges. Le problème avec ce type d’entretien d’oreilles réside dans le fait qu’il n’y a aucune hygiène derrière et que la procédure qui consiste à débarrasser le cérumen des oreilles n’est pas sans conséquences sur votre santé auditive. Le Dr. a partagé une vidéo qui vous laissera bouche bée à la fin de cet article…

Ceci est la raison pour laquelle ne devriez JAMAIS nettoyage les tampons de vos oreilles avec un coton-tige :

Voir la page suivante

Likez cet article sur Facebook
LIRE AUSSI:  3 ingrédients dans votre cuisine plus efficaces que les médicaments
Page suivante
VOUS AIMEREZ AUSSI