Voici les signes qui indiquent que vous avez une cirrhose et comment y remédier

Accueil » Santé » Voici les signes qui indiquent que vous avez une cirrhose et comment y remédier

Lorsque qu’une fonction dans notre corps est défaillante, celui-ci nous envoie des signes pour nous avertir. Dans le cas de certaines maladies graves, qui ne sont perceptibles qu’à un stade avancé, vous risquez d’être inopportunément surpris, si vous négligez certains signaux qui peuvent vous paraître anodins.

Dans cet article, nous vous montrerons, les signes de la cirrhose du foie et la manière dont vous pouvez préserver votre fonction hépatique.

Le curcuma et la cirrhose :

Si vous consommez régulièrement le curcuma, vous allez pouvoir renforcer l’effet des médicaments. Les propriétés de cette épice favorisent la préservation du foie et de la bile, entraînent la sécrétion biliaire et permettent de lutter contre les anomalies et dégénérescences cellulaires.

L’effet anti-inflammatoire permet de lutter contre la destruction des tissus hépatiques, alors que son effet antioxydant empêche les radicaux libres de détruire les cellules.

Enfin, prenez toujours l’avis de votre médecin ou d’un spécialiste, en cas de doute.

Symptômes de la cirrhose selon le stade de développement :

Malheureusement, la cirrhose du foie est concrètement asymptomatique, et ce n’est que lorsque le foie est endommagé à 80% que notre corps nous envoie les premiers signes.

Le foie gras : La première étape de cette maladie est caractérisée par l’emmagasinement de graisses au niveau des tissus hépatiques. Par conséquent, le foie devient inapte à éradiquer de façon correcte les déchets et le cholestérol du sang.

A ce stade, les signes visibles sont :

  • La perte de poids
  • Le manque d’appétit
  • De fréquentes nausées et diarrhées
  • La fatigue et la nervosité

Avec un bon suivi médical, Le foie gras pourrait être facilement traité.

Le second stade de développement est l’hépatite :

Elle peut être également appelée « hépatite alcoolique » chez les consommateurs d’alcool. Cette phase est caractérisée par l’inflammation du foie et les signes cliniques de la manifestation hépatique sont :

  • Des douleurs atroces et insupportables au niveau de l’estomac et des articulations.
  • Les yeux et la peau deviennent jaunes.

Sachez bien que si vous adoptez un comportement sain, les symptômes disparaîtront naturellement.

La dernière phase ou le 3éme stade :

Malheureusement, les tissus du foie sont impactés et l’organe vital n’est plus capable de remplir sa fonction. Le malade présente de graves symptômes, tels que :

  • Des insomnies
  • Une chute de cheveux
  • Un gonflement des jambes et de l’abdomen
  • Des pertes fréquentes de mémoire
  • Une hémorragie interne
  • Des vomissements colorés de sang

Il existe des traitements qui peuvent apaiser le mal, mais la cirrhose reste irrémédiable, car le foie est irrécupérable.

Prévention diététique : 

  • Afin de stimuler votre métabolisme et de brûler la graisse, il faut obligatoirement pratiquer une activité sportive régulière, car celle-ci contribue à réguler la résistance à l’insuline.
  • La consommation d’alcool et du tabac est à bannir une fois pour toutes.
  • Évitez la consommation des repas gras et des aliments sucrés, à haute teneur en fructose.
  • Avant de prendre des médicaments sont vous ignorez les effets, il est recommandé de consultez votre spécialiste.

Avertissement :

Faites attention à ne pas abuser de la consommation du curcuma !

Respectez le dosage normalisé  (1,5 g à 3 g (½ c. à thé à 1 c. à thé par jour)

Si vous appartenez à l’une des catégories suivantes, ne prenez pas de curcuma :

1. Les personnes souffrant de troubles sanguins;
2. Les personnes souffrant de calculs biliaires;
3. Les femmes en période de grossesse ou d’allaitement;
4. Les personnes sur le point de subir une opération chirurgicale.

Enregistrer

Loading...
VOUS AIMEREZ AUSSI