Voilà ce qui arrive à votre bébé quand vous perdez patience et que vous le secouez … NE LE Refaite plus JAMAIS !

Accueil » Santé » Voilà ce qui arrive à votre bébé quand vous perdez patience et que vous le secouez … NE LE Refaite plus JAMAIS !

Lorsque les nerfs d’un parent chauffent et qu’il se met en colère contre son bébé, il est probable qu’il le secoue tellement fort qu’il ne s’en rendra pas compte. Aux États-Unis, ce geste brusque et irréfléchi a coûté la vie à deux bébés qui sont morts entre les mains de leurs pères …

Pour ne choisir que le premier cas, le père du plus petit bébé était dans un état de choc et de panique quand il a vu sa fille dans un état d’inconscience. La mère de la jeune fille, Samantha Ludwiczak avait emmenée sa fille à l’hôpital de Pittsburg. Quelques jours après, elle a rapporté aux médias que le père de leur fille, Mathew Millisits, s’est trouvé seul avec le bébé après avoir demandé à la maman de quitter les lieux.

Le syndrome du bébé secoué :
Publicité

Secouer un bébé est un geste violent, qui peut causer des lésions cérébrales importantes et être fatal. Chaque année, plusieurs dizaines d’enfants très jeunes sont victimes de cette maltraitance, souvent pratiquée par des adultes de leur entourage.

Le syndrome du bébé secoué désigne un traumatisme crânien non accidentel, entraînant des lésions du cerveau. Il survient lorsque l’on secoue violemment un bébé ou un jeune enfant. Le plus souvent, ce drame arrive lorsque la personne qui s’occupe de l’enfant, est exaspérée par ses pleurs. Les enfants de moins d’un an sont les plus touchés par le syndrome du bébé secoué.

LIRE AUSSI:  26 ans passés en béquille, ce Médecin Russe s'est soigné lui-même et propose aujourd'hui sa thérapie ! Voici l'exercice à réaliser ...

Dans la suite de cet article, découvrez ce qui s’est passé ensuite au bébé et comment la justice a pris le père pour coupable …

Voici ce qui s’est passé dans la tête du petit bébé lorsque son père l’avait secoué brusquement et avec force :

Voir la page suivante (bouton en dessous, en rose)

Likez cet article sur Facebook
Page suivante
VOUS AIMEREZ AUSSI