Vous êtes peut être en train de tuer l’espèce des colibris avec Ceci ! Voici comment les sauver …

Accueil » News » Vous êtes peut être en train de tuer l’espèce des colibris avec Ceci ! Voici comment les sauver …

Surnommés les « oiseux mouches », les colibris sont de magnifiques oiseaux qu’il fait bon d’avoir dans son jardin. Ce sont des créatures au plumage délicatement coloré qui, en plus de la pollinisation des plantes, rendent la cour et les jardins plus amusants avec leurs chants.

Les colibris sont les pollinisateurs préférés de bon nombre de jardiniers, une espèce qui vous fera sûrement craquer. Toutefois, si vous voulez gardez éternellement ces belles et mignonnes créatures dans vos jardins, vous devriez y mettre un peu d’effort de votre côté. Nous vous expliquons tout en détails.

Les colibris : Ce qu’il faut éviter avec eux …

Certes, les colibris sont de merveilleux oiseaux avec lesquels il fait bon de vivre, mais ce sont aussi des créatures qui nécessitent des soins et des entretiens particuliers.

Vous êtes peut être en train de tuer l’espèce des colibris, voici comment les sauver !

Si vous ne prenez pas les mesures nécessaires pour fournir du nectar sain et nettoyer les aliments, vos pollinisateurs préférés pourraient attraper des infections mortelles.

Les mangeoires des colibris doivent être maintenus propres et exempts de moisissures et de champignons, sinon ils risquent aussi de développer une infection fongique grave et mortelle. Cette infection provoque un gonflement de la langue, rendant donc impossible pour l’oiseau de se nourrir.

Le problème avec ces oiseaux, c’est que la mère peut transmettre l’infection fongique à ses bébés qui, à leur tour, pourrait également faire face à la possibilité de mourir de faim en raison du gonflement de leur langue.

Tout comme les mangeoires, ne pas changer le nectar assez souvent pourrait aussi provoquer la fermentation. Lorsque le nectar devient fermenté et que les colibris s’en nourrissent, cela peut causer des dommages au niveau de leur foie, et donne suite à une mort éventuelle.

Voilà, vous savez maintenant ce que vous devez éviter pour assurer la survie des colibris. Nous vous expliquons à présent comment vous y prendre :

L’une des conditions basiques pour prendre soins des colibris, c’est de l’entretien de leur mangeoire. Pour cela, le choix de leur mangeoire est d’une grande importance. Si vous êtes à la recherche d’une mangeoire pour vos colibris, optez pour celle qui est facile à nettoyer. Vous verrez les avantages par la suite.

LIRE AUSSI:
Les aliments transformés et les médicaments toxiques sont les principales causes de l'hypertension artérielle

Nettoyer et entretenir la mangeoire :

Pour nettoyer la mangeoire des colibris, rincez-la à l’eau chaude du robinet et utilisez une brosse pour frotter les côtés. Évitez d’utiliser le savon car il laissera des résidus derrière-lui. Si vous utilisez du savon, utilisez une solution d’eau de Javel ou de vinaigre et d’eau pour rincer et enlever les résidus de savon.

De plus, inspectez soigneusement tous les jours la mangeoire. Si vous voyez une croissance de moisissure, plongez-la dans une solution d’eau de javel ajoutée à de l’eau pure pendant une heure environ.

Préparation du nectar :

Pour faire le nectar, mélangez une partie de sucre de canne blanc ordinaire à quatre parts d’eau. N’utilisez pas de mélanges achetés en magasin, ni de miel, ni de toute autre sorte de sucre, le sucre de canne blanc ordinaire suffit. Portez la solution à ébullition, mélangez pour dissoudre le sucre, puis laissez le mélange revenir à température ambiante avant de remplir la mangeoire.

Que faire si le nectar devient trouble ?

Faire bouillir l’eau aidera à ralentir le processus de fermentation du nectar, mais dès qu’un bec de colibri plonge dedans, il se peut que les micro-organismes sains portés sur le bec soient transférés dans le nectar.

De ce fait, si le nectar devient trouble, il est devient automatiquement mauvais et doit être remplacé. Une solution de sucre peut se gâter en aussi peu que deux jours. Si votre mangeoire est suspendue au soleil ou à l’extérieur où les températures sont élevées, le nectar peut commencer à fermenter en seulement une journée.

Pour éviter le gaspillage du nectar, il suffit de mettre dans la mangeoire la quantité suffisante pour nourrir les oiseaux pendant deux ou trois jours. Si vous préparez du nectar en très grande quantité, vous pouvez le garder au réfrigérateur pendant deux semaines.

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI