Mise au Point : La vraie raison pour laquelle le blé est toxique, ce n’est pas le gluten !

Accueil » News » Mise au Point : La vraie raison pour laquelle le blé est toxique, ce n’est pas le gluten !

Si vous faites partie de ces nombreux parents confus en raison du fait que la consommation de blé déclenche parfois des réactions allergiques chez vos enfants, vous serez sans doute soulager de connaitre la vraie raison de ce malaise. Ce que nous expliquons en détails dans cet article …

Il n’y a pas que les enfants, même certains adultes ont parfois de réactions allergiques à la consommation d’aliments faits à base de blé. Si on a souvent l’habitude d’imputer cela à la contenance de gluten dans le blé, il semble bien que ce dernier n’en soit pas la « seule » cause à pointer du doigt.

Les réaction allergiques, qui en est le responsable ?

Depuis plusieurs années maintenant, nous assistons avec effroi à une toxicité grandissante des aliments faits à partir de blé. Les personnes sensibles au gluten ne sont plus les seules concernées par ce problème.

Face à une telle situation, la piste du blé génétiquement modifié est une donnée non-négligeable !

La raison provient bel et bien de la méthode de culture du blé : Le protocole de la récolte de blé tendre aux États-Unis, (Et en Amérique du Nord en général ainsi que dans plusieurs autres pays du monde), consiste à arroser les champs de blé de Roundup (glysphosate) plusieurs jours avant que les moissonneuses-batteuses travaillent dans les champs. Pour cause, cela permet d’avoir une récolte plus importante, plus facile et plus tôt.

Cette méthode que le Dr. Stephanie Seneff du MIT, appelle la dessiccation des cultures de blé non-organique avec du glyphosate », est entrée en vogue depuis les années 1990. Comme résultat, la plupart des blés vendus aux Etats-Unis et même ailleurs dans le monde, est bourré de glyphosate.

Le blé n’est donc pas toxique de nature, c’est plutôt l’utilisation de glyphosate par les agriculteurs qui le rend dangereux :

L’utilisation de Roundup sur les cultures de blé pendant toute la saison de croissance et comme déshydratant juste avant la récolte peut faire économiser de l’argent aux agriculteurs et augmenter les profits, mais c’est dévastateur pour la santé du consommateur qui consomme des grains de blé chargés de résidus de glyphosate.

Même si l’industrie de l’herbicide affirme que le glyphosate est peu toxique pour les humains, une recherche publiée dans le Journal  Entropy soutient le contraire en faisant la lumière sur la façon dont le glyphosate perturbe la physiologie des mammifères.

Divers effets sur la santé :

Ce n’est pas parce que le Roundup (glyphosate) ne vous tue pas immédiatement qu’il n’est pas toxique. En fait, l’ingrédient actif du Roundup perturbe de façon létale toute la voie du shikimate présente dans les microbes intestinaux bénéfiques qui est responsable de la synthèse des acides aminés essentiels.

Les bactéries intestinales, également appelées probiotiques, jouent un rôle essentiel dans la santé humaine. Les probiotiques aident à la digestion, préviennent la perméabilité du tractus gastro-intestinal (qui décourage le développement de la maladie auto-immune), synthétisent les vitamines et fournissent les bases d’une immunité robuste.

Mais, le Roundup perturbe de manière significative le fonctionnement des bactéries bénéfiques dans les intestins et contribue à la perméabilité de la paroi intestinale et à l’expression consécutive des symptômes des maladies auto-immunes.

Ce qui est pire dans tout cela, c’est que l’impact négatif de l’exposition au glyphosate est lent et insidieuse au fil des mois et des années car l’inflammation pénètre progressivement dans les systèmes cellulaires de l’organisme.

Les conséquences de cette inflammation systémique sont la plupart des maladies et des affections telles que les problèmes gastro-intestinaux, l’obésité, le diabète, les maladies cardiovasculaires, la dépression, l’autisme, l’infertilité, la Sclérose en plaques et certains types de cancer.

Loading...
VOUS AIMEREZ AUSSI