Wal-Mart dépose un brevet pour les premières abeilles robotisées du monde pour polliniser les plantes !

Accueil » News » Wal-Mart dépose un brevet pour les premières abeilles robotisées du monde pour polliniser les plantes !

Walmart, entreprise américaine multinationale spécialisée dans la grande distribution, est sur le point de lancer sur le marché des abeilles robotisées pour polliniser les plantes.

Vous n’êtes probablement pas sans savoir que la population mondiale d’abeilles est en pleine décroissance. Maintenant, Walmart a annoncé qu’ils sont en train de déposer des demandes de brevet pour que les robots abeilles, capables d’effectuer la même tâche que les vraies abeilles : la pollinisation des plantes.

Un projet prometteur :

Publicité

Cela fait déjà quelques années que l’idée d’abeilles robotiques fait parler d’elle.

Eh bien, pour faire face à la disparition des abeilles dans le monde, Walmart vient d’annoncer elle a déposé un brevet pour utiliser des robots abeilles pour polliniser les récoltes.

Le projet Robobee vise à créer une armée de pollinisateurs robotiques. Assez abstrait, le document évoque des « véhicules sans équipage incluant un applicateur de pollen » dont le but est de voler de fleur en fleur pour permettre aux plantes de se reproduire.

LIRE AUSSI:  Pepsi admet finalement que son soda contient des ingrédients cancérigènes

En 2017, les responsables du projet ont publié un article dans Science faisant le point sur ce que leur robot est capable de faire. Celui-ci ne pèse pas plus que 175 microgrammes, se déplace grâce à des ailes équipées de muscles artificiels, imitant celles des abeilles.

Ce drone bizarre est ainsi capable de voler, nager, plonger et même décoller de l’eau. Les robots abeilles équipés de caméra et de capteurs repéreraient les fleurs, prélèveraient le pollen et le transporteraient. Ils seraient même capables de vérifier que la pollinisation a bien réussi.

Walmart dit qu’ils sont enthousiasmés par la perspective des robots abeilles, et qu’ils travaillent toujours vers des alternatives non chimiques aux problèmes. « Nous pensons toujours à de nouveaux concepts et à de nouvelles façons de nous aider à mieux servir nos clients, mais nous n’avons pas d’autres détails à partager sur ces brevets pour l’instant ».

Likez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI