Comment faire pousser vos propres Bandages antibactériens ? La réponse est dans la peau de cette plante …

Comme je travaille pour transformer cette ferme d’une « acre » en un jardin d’Eden autonome, j’ai deux exigences pour chaque plante que je décide de mettre dans le sol. Soit elle doit être comestible, soit elle  est médicinale, sinon de préférence les deux à la fois.  Vous vous demandez pourquoi ? La raison est que je n’ai pas d’argent ni d’espace à gaspiller pour l’aménagement ou l’entretien de plantes frivoles.

Des plantes aux animaux, chaque élément de ma ferme doit avoir un but et un avantage particulier. De plus en plus de gens commencent à prendre conscience de l’avantage d’avoir son propre jardin et d’y faire croître des fruits et légumes destinés à l’alimentation.  Cependant, la croissance de vos propres remèdes  pourrait être tout aussi vitale pour votre bien-être.

Faire pousser des bandages :

Que feriez-vous si vous ne pouviez pas obtenir les  fournitures médicales  ou de l’aide que vous avez besoin pendant très longtemps? Comment voulez-vous gérer cela? Comme je prévois tout dans mon jardin médicinal, je choisis ce que j’y fais pousser en étudiant les différents scénarios d’urgence médicale.

Vous pouvez lire également :  Vous vous nettoyez le visage de la mauvaise manière !

Un jour, alors que je raclais un de mes « kiddos », la pensée me traversa l’esprit: « Et si je ne pouvais plus obtenir de sparadraps, que pouvais-je utiliser à la place ? » Cette question m’a incité à me plonger dans mes livres sur les plantes et à effectuer des recherches sur Internet. Ce qui m’a permis de découvrir une alternative.

C’est l’un de mes favoris car il est à la fois médicinal et comestible, il s’agit notamment de l’épiaire de Byzance ou épiaire laineuse. De son nom scientifique Stachys Byzantina et aussi surnommé oreille d’ours, l’épiaire de Byzance a été utilisé pendant des siècles comme pansement sur les champs de bataille.

Non seulement les feuilles douces absorbent le sang et l’aident à coaguler plus rapidement, ils contiennent également des propriétés antibactériennes, antiseptiques et anti-inflammatoires. Tous ces facteurs font de cette plante une excellente alternative pour les bandages achetés en magasin.

Voici comment faire pousser l’oreille d’ours pour avoir des bandages antibactériens à portée de main :

Voir la page suivante (Cliquez sur le bouton jaune en dessous)

Likez cet article sur Facebook

Next page

VOUS AIMEREZ AUSSI