Éjaculation Précoce : Comment l’éviter et comment y remédier naturellement ?

Accueil » Santé » Éjaculation Précoce : Comment l’éviter et comment y remédier naturellement ?

Tout homme a besoin de sentir que sa femme jouit sur un même lit en sa compagnie. Pour cela, il essaie de contrôler son degré d’excitation pour que l’acte dure plus longtemps permettant à sa conjointe ou sa partenaire d’en profiter.

Dans cette configuration, elle vient troubler ce processus en entravant la capacité de l’homme à se contrôler provocant l’atteinte du plaisir avant, lors ou après quelques secondes de l’acte de pénétration.

Non, ce n’est pas une maladie, mais plutôt un trouble fonctionnel : 

Normalement, l’excitation doit suivre un schéma graduel et progressif, lors d’un rapport intime entre deux partenaires, caractérisé par une progression proportionnée avant sa stabilisation par l’orgasme.

L’acte précoce intervient d’une manière brusque sans respect de cette progression de l’excitation. L’homme, donc, est susceptible d’atteindre l’apogée de son excitation quelques secondes après le début du processus, ce qui est anormal.

Quelles sont ses causes ?

Les causes de ce trouble de l’excitation sont essentiellement comportementales et psychologiques, cela dit, il y a certaines causes biologiques et physiques que vous devez également connaître.

  • Période de stress ou d’anxiété.
  • La peur de ne pas être performant.
  • L’absence ou le manque d’expérience expliquant la difficulté de contrôler son excitation.
  • Un choc émotionnel ou psychologique.
  • Une surcharge de l’énergie et l’hypersensibilité de l’organe masculin à cause du manque de pratique.
  • Des conflits internes au sein du couple ou changement régulier de partenaires.
  • Les excès de la masturbation pendant l’adolescence.
Vous pouvez lire également :  IMPORTANT à SAVOIR : 5 raisons pour laquelle vous êtes fatigué à tout moment de la journée !

Quelques facteurs physiques et biologiques :

  • Un phimosis: « il s’agit d’une malformation du prépuce qui ne parvient pas à se rétracter sous le gland lors de l’érection. »
  • Inflammation de la prostate ou de l’urètre
  • Dépression ou effets secondaires d’antidépresseurs
  • Pression artérielle très élevée.

Au delà de ces causes psychologiques, il y a également le problème du plaisir sensible qui rend le corps esclave d’automatismes physiologiques et de réflexes conditionnés, difficiles à surmonter, mais jamais impossible de le faire…

Voici deux remèdes naturels pour rétablir ce problème en quelques jours :

Likez cet article sur Facebook

Page suivante

VOUS AIMEREZ AUSSI