5 Causes sous-jacentes des rapports sexuels douloureux ou inconfortables !

Accueil » Psycho & Couple » Sexualité » 5 Causes sous-jacentes des rapports sexuels douloureux ou inconfortables !

Les rapports sexuels sont censés être jouissifs et très éclatants. Malheureusement, pour certaines personnes, principalement les femmes, cela se rapproche plus d’un moment de torture que de plaisir.

Si vous ressentez de l’inconfort lors de vos rapports sexuels, sachez que vous êtes loin d’être la seule. Selon le Collège américain des obstétriciens et gynécologues, près de 75 pour cent des femmes trouvent le sexe inconfortable à un moment donné. C’est beaucoup de femmes qui ressentent de la douleur alors qu’elles devraient ressentir du plaisir.

Pourquoi donc ?

Il y a beaucoup de causes derrière cette douleur que certaines personnes lors de leurs moments intimes avec leurs partenaires.

5 Causes sous-jacentes des rapports sexuels douloureux ou inconfortables !

Il peut s’agit  soit du résultat d’une mauvaise passe avec votre partenaire, une allergie au sperme (oui, c’est possible), l’endométriose, une condition dans laquelle la paroi interne de l’utérus se développe à l’extérieur…

1. Vaginisme :

Le vaginisme est une condition qui survient lorsque les muscles à l’ouverture du vagin se contractent et se resserrent involontairement. Cela peut arriver non seulement pendant les rapports sexuels, mais aussi en insérant un tampon.

Même si cela peut être le résultat de la peur qui survient le plus souvent chez les femmes qui ont subi des abus sexuels, il y a aussi des causes physiques. Différentes formes de thérapie peuvent être utilisées pour le traiter, il vaudrait mieux donc effectuer une visite chez le gynécologue.

2. Manque de lubrification :

C’est l’une des causes les plus communes de la douleur sexuelle et peut simplement être le résultat de préliminaires de courtes durées ou trop de stress et de fatigue. La solution? Un lubrifiant à base d’eau. Et parce qu’Internet est incroyable, vous pouvez vous en procurer un peu – ou, mieux encore, en essayer quelques-uns et découvrir lequel vous convient le mieux. Gardez à l’esprit que la sécheresse vaginale peut aussi être le résultat d’un faible taux d’œstrogènes ou d’un effet secondaire de certains médicaments. Alors, assurez-vous de prévenir votre médecin de ce qui se passe.

LIRE AUSSI:  Des experts révèlent ce que les rêves sexuels signifient vraiment

3. Endométriose :

L’endométriose est une maladie chronique où le tissu qui tapisse l’utérus commence à se développer en dehors de l’utérus, se propageant potentiellement vers le col de l’utérus, les trompes de Fallope, les ovaires et la vessie. Avec cela, l’inconfort pendant les rapports sexuels est un symptôme courant, et il peut durer un à deux jours après le rapport sexuel.

D’autres symptômes incluent des périodes de menstruations douloureuses et des mouvements de l’intestin, l’infertilité, la fatigue, les ballonnements et les nausées. Bien qu’il n’y ait pas de remède pour l’endométriose, il existe des moyens de gérer et de traiter les symptômes.

4. Vaginite :

La vaginite est une inflammation du vagin, et elle peut être causée par des infections à levures ou bactériennes. Si vous ressentez une décharge accompagnée d’une sensation de brûlure dans le vagin et la vulve, consultez votre gynécologue. Les bonnes nouvelles sont que, contrairement à l’endométriose, la vaginite peut être facilement traitée.

5. Allergie au sperme :

Bien que rare, l’allergie au sperme existe. Si vous ressentez une rougeur, un gonflement, une douleur, des démangeaisons et / ou une sensation de brûlure dans une zone qui a été en contact avec du sperme, prenez rendez-vous avec votre gynécologue ou un allergologue. Les symptômes commencent généralement 10 à 30 minutes après le contact et peuvent durer de quelques heures à quelques jours.

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI