5 habitudes alimentaires qui peuvent provoquer une INFLAMMATION DU VENTRE

Accueil » Santé » 5 habitudes alimentaires qui peuvent provoquer une INFLAMMATION DU VENTRE

Un ventre enflammé ne signifie pas une accumulation de graisses abdominales. Il s’agit d’une inflammation qui se manifeste par un gonflement du ventre pouvant être causé par de mauvaises habitudes alimentaires, un excès d’air dans le tractus digestif, des irritations ou certains aliments.

Pour prévenir ce problème de santé, il important de prendre certaines mesures et d’améliorer votre mode de vie. D’autre part, on vous présente certaines habitudes que vous devriez éviter pour prévenir l’inflammation du ventre.

Voici 5 habitudes à bannir pour éviter l’inflammation du ventre : 

1. Les aliments transformés

Ce type d’aliments est bourré de substances toxiques et de sodium qui ne procurent aucun bienfait pour la santé. En effet, le sodium est une cause directe de la rétention d’eau, ce qui entraîne des inflammations abdominales.

Privilégiez les aliments naturels tels que les fruits et légumes, les fruits secs, les céréales complètes et n’oubliez pas de boire beaucoup d’eau.

2. Les intolérances alimentaires

Les intolérances alimentaires sont dangereuses. Elles peuvent conduire à une inflammation du ventre, mais aussi augmenter le risque de développer certaines maladies et dysfonctionnements dans l’organisme.

Un des signes d’une allergie ou d’une intolérance alimentaires est l’inflammation du ventre. La meilleure solution serait de consulter votre médecin pour faire un diagnostic pointu.

3. Les boissons gazeuses

Riches en sucre et en calories, les boissons gazeuses ne procurent aucun bienfait pour la santé… Le gaz que contiennent les boissons gazeuses provoque des ballonnements et ainsi des inflammations du ventre.

Optez pour l’eau, les jus naturels, les smoothies, les thés, entre autres.

4. Manger rapidement

Pour prévenir l’inflammation abdominale, il faut tout d’abord bien mâcher les aliments et manger lentement. Si vous faites le contraire, vous risquez de souffrir d’inflammation du ventre.

En prenant le temps de manger et de mâcher, vous allez éviter l’accumulation d’air dans le ventre et vous allez bénéficier d’une bonne digestion.

5. Manger avant de se coucher

Le dernier repas principal de la journée doit être sain, léger et facile à digérer. Le dîner est un repas qui doit être consommé au moins 3 heures avant d’aller se coucher, afin d’éviter les problèmes de digestion et l’inflammation du ventre.

Trop manger le soir peut altérer le fonctionnement du système digestif et augmenter le risque de certaines maladies comme la constipation.

Un dîner lourd, entraîne l’inflammation du ventre et peut même dégrader la qualité de votre sommeil. Pensez donc à prendre un dîner simple et léger, idéalement composé d’une soupe, d’un yaourt ou d’un fruit.

Loading...
VOUS AIMEREZ AUSSI