5 tissus corporels qui peuvent être régénérés grâce à la nutrition

Accueil » Santé » Alimentation saine » 5 tissus corporels qui peuvent être régénérés grâce à la nutrition

En effet, le corps humain suit une régénération incessante. Cependant, en période de maladie, les processus régénératifs sont entravés par les processus dégénératifs. C’est là qu’intervient la médecine pour rétablir l’état normal du corps à travers l’ingestion de nutriments, vitamines et autres éléments essentiels pour le corps.

Toutefois, Si la médecine moderne fait appel à des médicaments pour accomplir cela, les méthodes naturelles comme l’alimentation simple, peuvent être plus sûres et même plus efficaces. Nous avons recueilli une série d’études remarquables sur le sujet …

1. Régénération des nerfs :

Il existe en réalité un large éventail de composés naturels ayant des effets régénératifs sur les nerfs. Par exemple, une étude de 2010 publiée dans la revue Rejuvenation Research, a découvert qu’une combinaison de myrtille, de thé vert et de carnosine pouvait avoir des effets neuritogènes, c’est-à-dire favorisant la régénération neuronale.

5 tissus corporels qui peuvent être régénérés grâce à la nutrition

D’autres substances neurogénique recherchées incluent: la curcumine, le champignon de crinière du lion, l’apigénine (composé dans les légumes comme le céleri), la myrtille, le ginseng, la sauge rouge, le resvératrol, la gelée royale, la théanine et l’ashwaganda.

2. Régénération du foie :

La glycyrrhizine, un composé présent dans la réglisse, considéré comme un puissant agent anti-virus, stimule également la régénération de la masse et de la fonction hépatiques dans le modèle animal de l’hépatectomie. D’autres substances régénératrices du foie comprennent le Carvacrol (un composé volatil dans l’origan), la curcumine, le ginseng coréen et la Vitamine E.

3. Régénération bêta-cellulaire :

Les composés suivants ont été démontrés expérimentalement pour régénérer les cellules bêta productrices d’insuline, détruites avec le diabète insulinodépendant, et qui, une fois rétablies, peuvent restaurer la santé du patient.

Il s’agit entre autres du gymenna Sylvestre (« le destructeur de sucre »), le Nigella Sativa (« cumin noir »), la Vitamine D, la Curcumine (du curcuma aux épices), l’Arginine, l’Avocat, la Berbérine (trouvée dans les herbes amères telles que Goldenseal et Barberry) et Bette (oui, les légumes à feuilles vertes).

4. Régénération des cellules cardiaques :

Il n’y a pas si longtemps, on croyait que le tissu cardiaque était incapable de se régénérer. De nouvelles recherches montrent que cela n’est pas tout à fait exact. Il existerait une classe de composés régénérateurs du tissu cardiaque connus sous le nom de substances néocardiogènes.

Les substances néocardiogènes sont capables de stimuler la formation de cellules progénitrices cardiaques qui peuvent se différencier en un tissu cardiaque sain. Elles comprennent le Resvératrol, le Ginseng sibérien (Eleuthero), l’Extrait de vin rouge, le Geum Japonicum, le N-acétyl-cystéine.

5. Régénération hormonale :

Il existe des sécrétagogues, qui augmentent la capacité des glandes endocrines à sécréter plus d’hormones, et il existe des substances qui régénèrent véritablement les hormones qui se sont dégradées (en émettant des électrons) en métabolites « hormonaux transitoires » potentiellement cancérogènes.

Une de ces substances est la vitamine C. Donneur d’électrons puissant, cette vitamine a la capacité de contribuer aux électrons pour ressusciter la forme et la fonction de l’œstradiol (œstrogène; E2), de la progestérone, de la testostérone, par exemple.

En même titre que des nourritures qui sont capables de soutenir la fonction des glandes, telles que les ovaires, la vitamine C peut représenter un excellent complément ou une alternative au traitement hormonal substitutif.

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI