A 80 ans, elle est mise en dehors de l’hôpital à minuit, sans aucune assistance !

Accueil » News » A 80 ans, elle est mise en dehors de l’hôpital à minuit, sans aucune assistance !

Révélée par le quotidien régional français Ouest-France, l’affaire d’Yvonne, une octogénaire mise hors de l’hôpital très tardivement la nuit, n’en finit pas de faire couleur de l’encre.

Contrainte de quitter l’hôpital en pleine nuit pour des raisons qu’on ignore encore, Yvonne, affaiblie déjà par sa condition, a dû se débrouiller toute seule pour rentrer chez elle en taxi.

Retour sur l’histoire :

Prise de vomissements consécutifs, Yvonne a dû être hospitalisée au service des Urgences de l’hôpital Chubert, à Vannes, en Bretagne en fin octobre. Suite à quoi, on lui a fait passer des examens, puis placée sous perfusion dans une chambre.

A 80 ans, elle est mise en dehors de l’hôpital à minuit, sans aucune assistance !

Mais, Yvonne ne s’attendait sans doute pas à ce qui allait suivre. Alors qu’elle dormait, un médecin vient la réveiller aux alentours de minuit et lui demande de quitter les lieux. C’est ce dont témoigne son fils François.

Selon ses propres déclarations, « à minuit, un médecin est venu la voir pour lui dire qu’elle devait partir. Elle a tenté de nous joindre, en vain. Elle s’est donc habillée toute seule et a été mise dehors».

Vieille, malade et affaiblie, Yvonne n’a pu compter que sur elle-même pour rentrer chez elle :

Sans mode de transport, on lui demande alors si elle possède un moyen de paiement pour réserver un taxi. « En pleine nuit, à 80 ans, ma mère s’est retrouvée devant l’hôpital et à payer 103 € pour rentrer chez elle, à Belz », regrette son fils.

LIRE AUSSI:  Diagnostiquer le cancer de manière précoce est Désormais possible avec un simple Test sanguin !

A 80 ans, elle est mise en dehors de l’hôpital à minuit, sans aucune assistance !

Si l’histoire en soi est triste, c’est surtout les raisons pour lesquelles la vieille dame a été mise en dehors de l’hôpital si tardivement dans la nuit.

« Comment peut-on laisser une femme seule, affaiblie, malade et âgée de 80 ans se débrouiller pour rentrer chez elle en pleine nuit ? J’ai quand même du mal à comprendre », déclare François.

Avec l’affaire qui a fait beaucoup de bruit au sein de la population, les responsables de l’établissement de santé en question ont présenté des excuses à Yvonne et à sa famille, expliquant que « l’état de santé de la patiente ne nécessitait pas une hospitalisation et elle n’avait pas besoin d’un transport médicalisé ».

Mais, cela ne désamorce pas pour autant la situation. Récemment, le ministère de la santé a dû se saisir de l’affaire et a ouvert une enquête pour faire la lumière sur cette affaire. C’est l’Agence régionale de santé (ARS) qui a été chargé de mener cette enquête.

Likez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI