Atteint de cancer du cerveau en phase terminal, il détruit la tumeur en réduisant son apport en glucides…

Accueil » Santé » Maladies & douleurs » Cancers » Atteint de cancer du cerveau en phase terminal, il détruit la tumeur en réduisant son apport en glucides…

Un britannique de Wirral, dans le Merseyside, a défié la médecine conventionnelle et est parvenu à vaincre son cancer alors qu’il était en phase terminale.

Après avoir reçu un diagnostic de Glioblastome Multiforme 4, la tumeur primitive du cerveau la plus fréquente et la plus agressive, en juillet 2015, Dave Bolton a ensuite pris les choses en main. Père de deux enfants et ancien policier, il avance que le fait d’avoir abandonner les hydrates de carbone et le sucre en faveur des protéines et des graisses lui a sauvé la vie.

Un miracle :

La tumeur cérébrale Glioblastoma Multiform 4 (GBM4) est souvent appelée « The Terminator » par les médecins en raison des faibles chances de survie des patients qui en sont atteints. Ainsi, les medecins ne donnaient pas plus d’une année de vie à Bolton après son diagnostic.

Cependant, après avoir effectué des changements dans son régime, sa tumeur a commencé à rétrécir. Cette année, les médecins disent qu’il n’y a presque plus de traces de la masse cancéreuse.

En effet, comme l’explique Bolton, il a décidé d’éliminer tous les glucides, le sucre et une grande partie de fruits et légumes de son régime alimentaire. Au lieu de cela, il se nourrissait plus de viande de volaille, de produits laitiers et de matières grasses (beurre, margarine, l’huile de coco…). Une alimentation qui s’inspire du régime cétogène.

De nos jours, nombreux sont ceux qui croient le régime cétogène permet de guérir le cancer. La diète cétogène prescrit une alimentation faible en glucides, compensée par un renfort de lipides. L’apport en gras restreint considérablement les besoins en glucides.

Les matières grasses deviennent alors la première source d’énergie pour le corps, une fois transformées en corps cétoniques, ils alimentent le cerveau, et fournissent de l’énergie aux muscles. Le régime cétogène est suivi par des épileptiques et les patients ayant eu un diagnostic de cancer.

Bien sûr, de nombreux praticiens de la médecine ne sont pas d’accord avec l’efficacité du régime alimentaire dans le traitement des maladies auxquelles il est associé, et insistent sur le fait qu’il n’y a aucune preuve à l’appui d’une telle affirmation.

Toutefois, la survie de Bolton, et sa tumeur qui a presque disparue son cerveau en suivant le régime cétogène, devraient certainement suggérer le contraire. En plus du régime, Bolton dit avoir également subi une chirurgie pour enlever une grande partie de la tumeur, ainsi que de la chimiothérapie et de la radiothérapie.

Mais il croit fermement que l’adoption du régime cétogène ainsi que d’autres thérapies alternatives et conventionnelles ont joué un rôle important dans son rétablissement.

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI