Les câlins : bons pour le moral, mais aussi pour la santé !

Accueil » Psycho & Couple » Psychologie » Les câlins : bons pour le moral, mais aussi pour la santé !

Le câlin est l’un des meilleurs moyens pour réconforter une personne ou lui témoigner de l’amour. Il peut faire le plus grand bien chez les humains, non pas seulement pour le moral mais aussi pour la santé.

Retrouvez ci-dessous quelques principaux bienfaits que procurent les câlins. Après avoir lu cela, vous câlinerez et vous ferrez câliné tous les jours !

1. Retrouver le sourire :

L’effet le plus connu des câlins, c’est qu’ils donnent de la joie. Oui ! Recevoir un câlin de la part d’une personne que vous aimez (amoureux, parent, ami…) fait toujours plaisir. Ce qui a bien sûr pour effet immédiat de dessiner un sourire sur votre visage.

Les câlins : bons pour le moral, mais aussi pour la santé !

2. Réduire le stress :

Les câlins peuvent se montrer plus efficaces que les médicaments pharmaceutiques quand on en vient à la réduction du stress. Quand deux personnes se tiennent entre les bras, elles partagent leur chaleur et force, ce qui entraîne une production d’endorphines. On se sent mieux presque immédiatement, et du coup, on se détend.

LIRE AUSSI:
3 raisons pour lesquelles les gens pourraient instantanément détester les empathes !

3. Lutter contre la déprime et la dépression :

Un simple contact permet de se rappeler que l’on n’est pas seul, ce qui aide à lutter contre les sentiments de tristesse et de dépression. Mais il n’y a pas que ça ! Un câlin booste également la production des endorphines, de l’ocytocine et de la dopamine, les hormones du bien-être, qui nous aident à nous sentir mieux dans notre peau et à retrouver confiance en soi.

4. Guérir les maladies :

La maladie nous amène souvent à nous éloigner des autres, juste pour les protéger :  » Je ne voudrais pas te refiler mes microbes ». Sauf que cette idée générale n’est pas toujours fondée. Dans certains cas, les câlins permettent de renforcer les anticorps, et ainsi diminuer les risques de maladie.

LIRE AUSSI:
Test psychologique: Selon vous, lequel d’entre ces 3 groupes ne forme pas une famille ?

5. Fournir un sentiment de protection :

Ce n’est pas parce qu’on est fort physiquement, qu’on n’a pas besoin de câlin. Même un grand gaillard peut parfois se sentir fragile. Les câlins peuvent alors jouer le rôle d’armure en nous permettant de nous sentir protégées.

Cette protection n’est bien sûr pas physique, mais c’est une sensation de force intérieure contre tout ce qui pourrait nous faire du mal. On ressent alors un vrai sentiment de sécurité, qui nous aide à mieux affronter le quotidien.

Likez et Partagez cet article sur Facebook

VOUS AIMEREZ AUSSI