Le cancer peut être créé à partir d’un traumatisme émotionnel.

Accueil » Santé » Maladies & douleurs » Cancers » Le cancer peut être créé à partir d’un traumatisme émotionnel.

Les traumatismes émotionnels peuvent affecter les gens de différentes façons. Le traumatisme lui-même et le stress qui l’accompagne peuvent avoir un certain nombre d’effets néfastes. L’anxiété, l’insomnie, l’irritabilité, la dépression et les changements d’appétit ne sont que quelques-uns de ces nombreux effets.

Les recherches ont également révélé que les traumatismes émotionnels qui ne sont pas traités peuvent aussi causer le cancer. Vous vous demandez peut-être comment cela est possible. Retrouvez les détails ci-dessous.

Traumatisme émotionnel : déclencheur de cancer

Pour comprendre comment le traumatisme peut être un élément déclencheur du cancer, il faut tout d’abord savoir que les traumatismes émotionnels non traités peuvent conduire à un état de stress permanent.

Et comme le démontre nombreuses études, c’est ce stress accru et chronique qui peut effectivement réduire la fonction du système immunitaire et être à l’origine du cancer. Un examen récent effectué sur plus de 100 études a ainsi révélé que le stress chronique peut pousser le système nerveux sympathique (SNS) à induire effectivement des métastases.

Le SNS est le principal système à l’origine de notre réaction chimique «combat ou fuite». Le SNS s’active normalement dans les situations où une menace ou un danger est perçu. Une fois la menace terminée, le SNS ferme sa dispersion d’hormones et de produits chimiques et le corps retrouve son état homéostatique normal en une heure environ.

LIRE AUSSI:  Les scientifiques ont découvert un moyen de détruire les tumeurs cancéreuses en utilisant uniquement des ondes sonores…

Cependant, pour les personnes qui ont subi un traumatisme émotionnel et qui sont sous la contrainte chronique, le SNS ne s’éteint jamais définitivement. Lorsque le SNS est constamment «activé», les mécanismes de stimulation de l’adrénaline et de la noradrénaline qui s’y trouvent ont le potentiel de perturber ou d’altérer les codes génétiques.

Ces altérations peuvent conduire à une variété de développements cancérigènes. Les réponses inflammatoires sont activées, les réponses immunitaires sont inhibées, l’angiogenèse est stimulée et bien plus encore.

L’apoptose, ou mort cellulaire programmée, est souvent désactivée, la réparation de l’ADN est inhibée et des cellules souches cancéreuses sont créées. Par n’importe quel nombre de ces voies, le cancer peut inévitablement être créé.

Les traumatismes émotionnels sont graves et, lorsqu’ils ne sont pas traités, ils peuvent causer encore plus de tort à la personne qui en souffre. Il y a un certain nombre de thérapies disponibles pour aider les gens à surmonter leur traumatisme.

En plus de voir un thérapeute, participer à la méditation et s’engager dans la méditation ou d’autres techniques de relaxation peut aider à soulager une partie du stress, apaiser l’âme et réduire le risque de cancer.

Likez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI