Cette femme est la victime d’une mauvaise utilisation des huiles essentielles. Voici ce qu’il ne faut pas faire …

Accueil » Santé » Cette femme est la victime d’une mauvaise utilisation des huiles essentielles. Voici ce qu’il ne faut pas faire …

Qu’est ce qui provoque une telle réaction ?

Quatre facteurs peuvent modifier la composition des huiles essentielles, à savoir l’air, la chaleur, l’humidité et la lumière. Chacun de ces facteurs peut changer la qualité d’une huile essentielle et la dégrader.

Lorsque vous laissez une bouteille d’huile essentielle à la lumière directe du soleil ou au contact des rayons UV, elle se gâte. De plus, les huiles essentielles d’agrumes présentent un risque de dommages plus élevé pour la peau.

Les effets secondaires d’huile essentielle :

Lorsque vous appliquez des huiles essentielles non diluées sur votre peau, celle-ci devient plus sensible et l’huile est très susceptible de provoquer des irritations et des affections cutanées graves telles que des éruptions cutanées et même des brûlures.

Malheureusement pour Elise, les huiles essentielles à base d’agrumes sont parmi celles qui sont particulièrement sensibles à la lumière.

Les furocoumarines sont des constituants photosensibles présents dans certaines huiles essentielles, notamment la bergamote, le pamplemousse, le citron vert, le citron, l’orange et le cumin.

Lorsqu’elle est exposée à la lumière du soleil ou aux rayons UV, la furocoumarine, parfois appelée furanocoumarine, réagit et peut causer des dommages et même modifier la pigmentation de votre peau.

Pour cette raison, vous devriez toujours éviter la lumière du soleil pendant 12 heures après l’utilisation topique de ces types d’huiles essentielles.

Page précédente
VOUS AIMEREZ AUSSI