Comment tuer l’infection des sinus avec du vinaigre de cidre de pomme

Accueil » Santé » Comment tuer l’infection des sinus avec du vinaigre de cidre de pomme

En ces temps de froid, il est courant que le nez soit bouché à cause d’un rhume, une grippe ou une infection des sinus. L’inflammation des muqueuses nasales et des tissus entraîne alors des douleurs et une sécrétion importante de mucus qui incommodent la personne qui en souffre. La sinusite a tendance à disparaître au bout de quelques jours, mais pour donner un coup de pouce à votre organisme et l’aider à se débarrasser du problème, nous vous proposons une recette de grand-mère entièrement naturelle. Cette boisson aide l’élimination des bactéries responsables de cet encombrement.

Les états grippaux sont pour la plupart provoquées par le contact avec des agents bactériens et des virus auxquels nous sommes exposés au quotidien. Dame nature, avec plus d’un tour dans son sac, nous offre une pléthore de remèdes qui peuvent nous aider à combattre toute sorte de maux.

Ainsi, Il existe de nombreux traitements naturels disponibles pour aider à nettoyer les sinus et à lutter contre les bactéries et les virus responsables de leur obstruction tout en soulageant les symptômes de l’inflammation. Voici ceux préconisés pour cette recette :

Le vinaigre de cidre de pomme : est un puissant antioxydant grâce à sa concentration en acide acétique et en catéchine, mais aussi en minéraux et vitamines. Il contribue à booster le système immunitaire en combattant les agents pathogènes et facilite leur élimination par l’organisme. Ses propriétés anti-inflammatoires participent à lutter contre les infections et les microbes.

Le poivre de Cayenne : Le poivre de Cayenne a un potentiel non négligeable dans la promotion de la santé selon une étude, car il participe à l’activation des récepteurs métaboliques ainsi que des tissus et des neurones, grâce notamment à son ingrédient actif, la capsaïcine. Il est également considéré comme un analgésique puissant contre les inflammations et la congestion nasale. Sa consommation permet de fluidifier l’aspect du mucus jusqu’à liquéfaction totale, ce qui favorise le processus de guérison des états grippaux. Il est préférable de l’utiliser cru, non filtré et d’origine biologique.

Le citron : de tous les agrumes, le citron est sans conteste le plus bénéfique à l’organisme et recèle de grandes qualités pour le maintien d’une bonne santé. Sa teneur en pectine, en flavonoïdes et en vitamine C en fait un antioxydant de taille pour lutter contre les agents pathogènes et les toxines à travers le renforcement de l’activité de la barrière épithéliale. Les nutriments qu’il contient ont été prouvés renforcer les défenses immunitaires et soutenir les fonctions cellulaires, s’avérant ainsi protecteurs contre le stress oxydatif.

Le miel : est un véritable alicament en raison de ses nombreuses vertus. Antiviral et antifongique efficace dans ses variétés les plus pures, il favorise l’élimination des radicaux libres et stimule les réponses immunitaires du corps. Il est recommandé pour soulager les états grippaux et les encombrements. Et pour cause, sa capacité à protéger les muqueuses des agressions car il agit comme un puissant anti-inflammatoire et débarrasse de l’excès de mucus.

Voici les étapes pour réaliser ce remède naturel afin de contrer les douleurs de la sinusite

Ingrédients :

– Deux cuillères à soupe de vinaigre de cidre de pomme
– Une pincée de poivre de Cayenne
– Une cuillère à café de miel pur
– Le jus d’un citron entier
– Un verre d’eau tiède

Pour un résultat optimal, il est recommandé de se procurer des ingrédients d’origine biologique.

Préparation

Dans une grande tasse d’eau tiède, rajoutez le vinaigre de cidre de pomme, le poivre, le miel et le jus de citron. Mélangez tous les ingrédients simultanément jusqu’à obtention d’un mélange homogène, à consommer deux fois par jour au maximum. La boisson peut également être utilisée pour des gargarisassions afin d’accélérer le processus de rémission. Vous devriez commencer à ressentir les bienfaits quelque temps après l’ingestion du breuvage. Si vos symptômes ne disparaissent pas, il est nécessaire de consulter un médecin.

Mises-en garde :

Vinaigre de cidre : Il y a un risque d’interaction du vinaigre de cidre avec certains traitements. Il est conseillé de demander d’abord l’aval de votre médecin avant de procéder à la consommation de cette recette.

Utilisé de manière fréquente, il peut aussi augmenter le risque d’irritation, il est donc recommandé de le consommer modérément sous forme de cure courte afin de ne pas troubler le système digestif.

Miel : il est interdit pour les enfants âgés de moins de 12 mois au risque de provoquer le botulisme infantile.

Le poivre de Cayenne : Il est à utiliser avec modération car une quantité trop importante peut endommager le foie et les reins. Il est aussi également en cas d’hémorroïdes et dans le cas de saignements pré ou post-opératoires.

VOUS AIMEREZ AUSSI