Découverte d’un mystérieux miel qui tue toutes les bactéries auxquelles les scientifiques l’exposent !

Accueil » Santé » Alimentation saine » Découverte d’un mystérieux miel qui tue toutes les bactéries auxquelles les scientifiques l’exposent !

Les bienfaits pour la santé du miel brut non transformé sont bien connus de tous. Mais en Australie, les scientifiques ont récemment fait une découverte surprenante, un type particulier de miel capable de tuer toutes formes d’agents pathogènes, y compris certaines des pires bactéries connues de l’homme.

Les résultats ont été publiés dans le « Journal European Journal of Clinical Microbiology and Infectious Diseases », et pourraient être une importance majeure à un moment où bon nombre des antibiotiques sont devenus inefficaces contre des «superbactéries» résistantes.

Le miel de manuka :

Le miel en question est connu comme le miel de manuka, qui est produit en Nouvelle-Zélande. Le miel est devenu si populaire ces dernières années qu’une pénurie à eu lieu à certains moments, occasionnant la vente de faux produits. On sait désormais pourquoi ce miel est tant recherché.

Dans les études susmentionnées, des chercheurs australiens ont découvert que le miel tuait toutes les bactéries ou agents pathogènes sur lesquels il était testé. Le miel peut être appliqué par voie topique pour aider à lutter contre les infections de la peau, les blessures et les piqûres d’insectes, ou prises en interne.

Mais la propriété remarquable qui enthousiasme plus les chercheurs, c’est qu’aucun des superbactéries tuées par le miel n’a été capable de développer une forme de résistance, Ce qui a été jusque là un problème majeure avec les antibiotiques actuels.

LIRE AUSSI:  Comment faire des remèdes au miel pour vous aider à vous endormir naturellement

«Les nouveaux antibiotiques ont tendance à avoir une courte durée d’efficacité, car les bactéries qu’ils attaquent deviennent rapidement résistantes», a déclaré le Dr Dee Carter de l’École des biosciences moléculaires et microbiennes de l’Université de Sydney.

« Beaucoup de grandes sociétés pharmaceutiques ont abandonné la production d’antibiotiques en raison de la difficulté à recouvrir les coûts générés par la production. Développer des alternatives efficaces pourrait donc sauver de nombreuses vies ».

Selon le Dr Carter, le miel de manuka contient un composé appelé méthyglyoxal, qui se combine avec d’autres composés inconnus pour provoquer une «défaillance multi-système» qui permet de venir à bout des bactéries.

Bien que d’autres recherches doivent être faites, il est sûr de dire que le miel de manuka est très prometteur pour vaincre l’un des plus grands défis de santé de l’humanité au 21ème siècle, et cette recherche ne doit pas être prise à la légère.

Likez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI