Des protéines dans la colle de moule permettent de prévenir les cicatrices … Vraiment ?!

Accueil » News » Des protéines dans la colle de moule permettent de prévenir les cicatrices … Vraiment ?!

Voici comment la colle de moule permet d’éviter les cicatrices :

Pour contourner le problème d’échafaudage de collagène dans la peau, Hyung Joon Cha, Ph.D et professeur à l’University of Science and Technology de Pohang en Corée du Sud, et ses collègues ont créé une version simplifiée de décorine.

Ils ont combiné une petite section de la protéine décorine avec une molécule de liaison au collagène et une substance collante sécrétée par les moules. La colle résultante a été testée sur des rats avec une profondeur de 8 millimètres à l’échelle des blessures. La colle a été étalée sur chaque plaie et recouverte d’un film plastique transparent. Les rats d’un groupe témoin avaient leurs blessures recouvertes de matière plastique sans aucune colle.

De la colle pour mieux cicatriser ?

A partir de la 11ème journée, 99% des rats traitées avec la colle avaient leurs plaies refermées, contre 78% dans le groupe témoin. Au bout de presque un mois (28 jours précis), les rats traités avaient complètement récupéré et n’avaient pratiquement pas de cicatrices visibles. En comparaison, les rats témoins avaient couches épaisses et des cicatrices violettes.

Une inspection plus minutieuse au microscope a confirmé que les fibres de collagène dans les plaies traitées étaient revenues à leur disposition nattée originale. La nouvelle peau a également développé les follicules pileux, les vaisseaux sanguins, les glandes sébacées et d’autres structures qui ne sont pas régénérés dans les cicatrices.

La colle est capable de favoriser la croissance du collagène normal parce que des charges négatives sur les fragments de la décorine écartent les fibres, dit Cha. Ce faisant, les fibres sont plus en capacité de se coller ensemble. Cha ajoute que la colle va maintenant être testée chez le porc, dont la peau ressemble davantage à celle de l’âtre humain.

 

Page précédente
Loading...
VOUS AIMEREZ AUSSI