Exceptionnel : La neige est tombée au Sahara recouvrant les dunes du désert

Accueil » News » Exceptionnel : La neige est tombée au Sahara recouvrant les dunes du désert

Phénomène assez rare, la neige est tombée au Sahara, couvrant les dunes du désert d’une couche de près de 40cm de profondeur.

Pour la quatrième fois seulement en près de 40 ans, la neige est tombée à proximité d’Ain Sefra, une ville algérienne désertique.

Une image spectaculaire :

La chute de neige a donné lieu à un léger dépoussiérage qui a coiffé les sommets des dunes de sable de la région algérienne, procurant une vue spectaculaire que les photographes se sont empressés d’immortaliser.

Exceptionnel : La neige est tombée au Sahara et a recouvert les dunes du désert

Comme l’explique le photographe Karim Bouchetata : « Nous avons été réellement surpris quand nous nous sommes réveillés et que nous avons de nouveau vu de la neige ».

Tout comme lui, de nombreux photographes ont postés sur les réseaux sociaux des clichés et vidéos remarquables affichant le sable orangé se mêler à la neige d’une blancheur immaculée.

Selon les informations rapportées par le média algérien TSA, la chute de neige a duré plusieurs heures, faisant environ 40 centimètres de neige au total qui sont tombés dans la zone d’Aïn Sefra. « La neige est restée toute la journée dimanche et a commencé à fondre vers 17H », a confirmé Karim Bouchetata.

LIRE AUSSI:  Après plusieurs années de souffrance, cette fille de trois ans peut manger, parler et rire après avoir subi une opération de 8 heures pour enlever une tumeur énorme de son visage !

Ce n’est pas la première fois que la neige tombe dans la région. Avant cet événement, la neige a été vue pour la dernière fois à Ain Sefra le 18 février 1979, quand la tempête de neige a duré à peine une demi-heure. Ce serait ainsi la quatrième fois en près de 40 ans que la neige tombe dans cette zone.

Pour expliquer ce phénomène rare, des géologues et contributeurs pour le site Forbes racontent que ces chutes de neige inattendues seraient le résultat des pressions élevées observées au dessus de l’Europe. C’est ce qui aurait poussé l’air froid à descendre vers le nord de l’Afrique et le Sahara.

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI