La fille atteinte d’albinisme et abandonnée par ses parents est devenue mannequin photo

Accueil » Divers » Histoire inspirante » La fille atteinte d’albinisme et abandonnée par ses parents est devenue mannequin photo

Xueli Abbing, 16 ans, originaire de Chine, a été abandonnée par ses parents parce qu’elle est atteinte d’albinisme.

Aujourd’hui, 16 ans plus tard, elle prend le monde d’assaut avec son apparence unique, rapporte la BBC.

Xueli Abbing est abandonnée à l’extérieur d’un orphelinat alors qu’elle vient de naître. Elle est restée là, à l’extérieur de l’orphelinat, sans explication ni adieu.

View this post on Instagram

A post shared by Xueli (@xueli_a)

Mais pour le personnel de l’orphelinat, il n’était pas surprenant de comprendre pourquoi elle avait été abandonnée.

Xueli est albinos et à cette époque, on ne pouvait avoir qu’un seul enfant. Avec un enfant atteint d’albinisme, ce n’était pas concevable.

« Vous étiez extrêmement malchanceux si vous aviez un enfant atteint d’albinisme. Certains enfants, comme moi, étaient abandonnés, tandis que d’autres étaient enfermés ou n’avaient pas le droit d’aller à l’école à moins que leurs cheveux ne soient teints en noir, » raconte Xueli à la BBC.

Mais même si la vie de Xueli a commencé de manière erratique, on s’est bien occupé d’elle et, à l’âge de trois ans, elle a été adoptée par une famille aux Pays-Bas.

Et à l’âge de 11 ans, sa carrière a commencé. Sa mère a été en contact avec un designer de Hong Kong qui voulait mettre en valeur les différences des gens et Xueli était l’une des personnes mises en valeur.

Les gens sont tombés sous le charme de Xueli et depuis, sa carrière n’a cessé de croître.

Aujourd’hui, elle est affiliée à une agence de mannequins et a réalisé des tournages pour plusieurs grandes maisons de couture, et aussi pour Vouge.

« L’agence de mannequins Zebedee talent m’a contactée et m’a demandé si je voulais me joindre à leur mission, qui consiste à faire en sorte que les personnes handicapées soient représentées dans le secteur de la mode, » raconte-t-elle.

Mais son albinisme lui donne aussi beaucoup de fil à retordre pendant le tournage. Comme elle est très sensible à la lumière, les lumières peuvent être trop intenses.

« Parfois, s’il y a trop de lumière lors d’une séance photo, je dis « Puis-je fermer les yeux ou pouvez-vous rendre la lumière plus douce? », ou je dis « Ok, vous pouvez prendre trois photos avec les yeux ouverts et le flash, mais pas plus ».

Aujourd’hui, Xueli espère qu’elle pourra rendre les jeunes atteints d’albinisme plus visibles dans la société.

Quel exemple fort tu es, Xueli. Nous t’encourageons et te souhaitons de réussir dans tout ce que tu entreprendras à l’avenir!

Mais pour le personnel de l’orphelinat, il n’était pas surprenant de comprendre pourquoi elle avait été abandonnée.

Xueli est albinos et à cette époque, on ne pouvait avoir qu’un seul enfant. Avec un enfant atteint d’albinisme, ce n’était pas concevable.

« Vous étiez extrêmement malchanceux si vous aviez un enfant atteint d’albinisme. Certains enfants, comme moi, étaient abandonnés, tandis que d’autres étaient enfermés ou n’avaient pas le droit d’aller à l’école à moins que leurs cheveux ne soient teints en noir, » raconte Xueli à la BBC.

Mais même si la vie de Xueli a commencé de manière erratique, on s’est bien occupé d’elle et, à l’âge de trois ans, elle a été adoptée par une famille aux Pays-Bas.

Et à l’âge de 11 ans, sa carrière a commencé. Sa mère a été en contact avec un designer de Hong Kong qui voulait mettre en valeur les différences des gens et Xueli était l’une des personnes mises en valeur.

Les gens sont tombés sous le charme de Xueli et depuis, sa carrière n’a cessé de croître.

Aujourd’hui, elle est affiliée à une agence de mannequins et a réalisé des tournages pour plusieurs grandes maisons de couture, et aussi pour Vouge.

« L’agence de mannequins Zebedee talent m’a contactée et m’a demandé si je voulais me joindre à leur mission, qui consiste à faire en sorte que les personnes handicapées soient représentées dans le secteur de la mode, » raconte-t-elle.

Mais son albinisme lui donne aussi beaucoup de fil à retordre pendant le tournage. Comme elle est très sensible à la lumière, les lumières peuvent être trop intenses.

« Parfois, s’il y a trop de lumière lors d’une séance photo, je dis « Puis-je fermer les yeux ou pouvez-vous rendre la lumière plus douce? », ou je dis « Ok, vous pouvez prendre trois photos avec les yeux ouverts et le flash, mais pas plus ».

Aujourd’hui, Xueli espère qu’elle pourra rendre les jeunes atteints d’albinisme plus visibles dans la société.

Quel exemple fort tu es, Xueli. Nous t’encourageons et te souhaitons de réussir dans tout ce que tu entreprendras à l’avenir!

VOUS AIMEREZ AUSSI