Les scientifiques annoncent la création du premier hybride porc-humain !

Accueil » News » Les scientifiques annoncent la création du premier hybride porc-humain !

Les scientifiques ont annoncé la création du tout premier hybride porc-humain. Un exploit tant bien remarquable que très controversé !

Le projet prouve que les cellules humaines peuvent être introduites dans un organisme non humain, y survivre et même se développer à l’intérieur d’un animal hôte, en l’occurrence celle des cochons dans ce cas-ci.

Contexte convaincant :

Publicité

Associé la race humaine à des animaux est quelques chose que beaucoup on du mal à accepter, mais la réalisation des scientifiques semblent s’inscrire dans un contexte plutôt convaincant.

Partout dans le monde, la pénurie de donneurs d’organes est une cause sérieuse de décès qui pourrait peut-être être évitée. C’est ce problème que les scientifiques, sous la direction de l’auteur de l’étude, Jun Wu, à Salk, cherchent à résoudre, en cultivant cet hybride.

Les scientifiques annoncent la création du premier hybride porc-humain !

L’objectif est donc de cultiver des organes humains fonctionnels dans des embryons de porcs, qui vont croître jusqu’à des espèces hybrides, qui seront ensuite utiliser à des fins de transplantation.

Cette avancée biomédicale a longtemps été un rêve et un dilemme pour les scientifiques qui espéraient trouver une solution à la pénurie critique de donneurs d’organes.

Voici comment les scientifiques sont parvenues à cette étape ultime :

Dans l’expérience, des chercheurs américains ont injecté des cellules souches humaines dans des embryons de porc de stade précoce. Ces embryons hybrides ont ensuite été transférés dans des truies de substitution et laissés se développer jusqu’au premier trimestre.

LIRE AUSSI:  Choquant : Une femme accouche d'un gant et de compresses oubliés par un chirurgien…

Plus de 150 des embryons se sont développés en chimères, ce qui signifie qu’ils ont développé les précurseurs d’organes, y compris le cœur et le foie. Mais ils contenaient une petite quantité de cellules humaines, environ une sur 10 000 des cellules hybrides étaient humaines.

Une expérience à la limite de la science fiction :

Ceci est une expérience montrant que les hybrides porc- humains sont réalisables. Le but ultime est de trouver un moyen d’utiliser ces parties humaines cultivées en laboratoire pour réaliser des greffes.

« Nos découvertes pourraient offrir un espoir pour la science et la médecine en offrant une capacité sans précédent à étudier le développement embryonnaire précoce et la formation d’organes, ainsi qu’une nouvelle voie potentielle pour les thérapies médicales », a déclaré Juan Carlos Izpisua Belmonte, de l’Institut Salk de Californie.

« Nous avons montré qu’une technologie précisément ciblée peut permettre à un organisme d’une espèce de produire un organe spécifique composé de cellules d’une autre espèce. »

Toutefois, après que l’équipe a prouvé que les cellules humaines peuvent être introduites dans un organisme non humain et s’y développer, un principal problème subsiste à présent. La question est de savoir comment faire pousser les cellules données dans les organes, tissus et formes appropriés ?

Ainsi, la recherche doit encore être approfondie, mais les résultats sont déjà significatifs. Ils montrent que bientôt, un tel hybride sera réussi et capable de survivre.

Likez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI