Le ministère de la santé légalise le joint (cannabis) électronique !

Accueil » News » Le ministère de la santé légalise le joint (cannabis) électronique !

En France, alors que l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) se positionnait clairement sur l’interdiction de l’e-liquides au cannabidiol (CBD), le Ministère de la santé de la santé ne souhaite pas suivre la même voie.

Pour le ministère de la santé, l’e-liquides au cannabidiol « apparaît comme légal », et de ce fait, il doit pouvoir bénéficier d’une dérogation à la législation.

Qu’est ce que l’e-liquides au cannabidiol :

En effet, les e-liquides cannabis sont des liquides destinés à être inhalés grâce à un système de cigarette électronique (aussi appelée « vapoteuse »). La cigarette électronique fonctionne grâce à l’e-liquide, celle-ci constitue ce qu’on peut qualifier de carburant.

Le ministère de la santé légalise le joint (cannabis) électronique !

Ainsi, l’e-liquide au cannabis ou le cannabidiol (CBD) est un des 2 cannabinoîdes majoritaires dans la composition du chanvre. Le cannabidiol ou CBD, est une molécule extraite du cannabis, et qui n’est pas très connue comme le THC (Tétrahydrocannabinol), soit le principe psychoactif de la plante

Le CBD n’a pas les mêmes effets psychotropes du THC. Par contre, il agit de façon significative sur le système nerveux en améliorant la concentration, diminuant le stress, et reste reconnu dans le domaine médical pour son action positive sur les cellules cancéreuses.

LIRE AUSSI:  Ce chasseur fait l’objet de critiques sur les réseaux sociaux après avoir publié des photos de son butin de chasse !

Toutefois, l’usage du cannabidiol peine encore à être légalisé :

Facile à se procurer et (à peu près) légal, le CBD compte de plus en plus de discrets adeptes. Cependant, certaines institutions et professionnels de la santé n’approuvent pas l’usage de la substance.

Par exemple, Nathalie Richard, spécialiste à l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), s’inquiète de la prolifération des liquides à base de cannabis pour cigarettes électroniques.

Selon elle, « la cigarette électronique, elle n’est pas considérée comme un médicament, par conséquent la commercialisation et l’achat de ces e-liquides au CBD sont totalement interdits ».

Mais le ministère de la santé ne semble pas être du même avis. Dans un article publié par le quotidien « Parisien », ont y apprend que « Le ministère de la Santé estime que les cigarettes électroniques au dérivé du cannabis CBD bénéficient d’une dérogation à la législation ».

Toutefois, cette légalisation ne vaut que pour le vapotage et l’e-liquide ne doit contenir qu’une dose infime de THC (inférieure à 0,2 %).  En plus, les fabricants et vendeurs ne doivent pas présenter le cannabis sous un jour « favorable ».

Les contrôles de ces produits seront assurés par l’ANSM.

Likez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI