Oubliez la viande artificielle … Mangez des insectes, c’est bon pour la planète !

Accueil » Santé » Alimentation saine » Oubliez la viande artificielle … Mangez des insectes, c’est bon pour la planète !

Et si on vous dit de remplacer votre hamburger par un ver de farine ? Selon une étude scientifique, les insectes permettraient de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Des chercheurs de l’Université d’Édimbourg ont constaté que remplacer la moitié de la viande mondiale par des criquets et des vers de farine pourrait réduire d’un tiers les terres agricoles actuellement consacrées à l’élevage. De plus, cela réduirait considérablement l’émission de gaz à effet de serre. Même une petite augmentation d’insectes ménagers pourrait être très bénéfique pour la planète, ont ajouté les chercheurs.

Les scientifiques optent pour une alimentation durable 

« Un mélange de petits changements dans le comportement des consommateurs, comme le remplacement du bœuf par le poulet, la réduction des déchets alimentaires et la consommation éventuelle d’insectes plus fréquemment, permettraient d’économiser les terres et contribueraient à un système alimentaire plus durable »

extra_large-1494249300-cover-image

a déclaré Peter Alexander, de University of Edinburgh’s School of GeoSciences et Scotland’s Rural College, dans un communiqué.

La recherche publiée dans la revue Global Food Security est la première étude à comparer la production de viande conventionnelle avec d’autres aliments, comme les insectes, les alternatives à la viande comme le tofu et la viande artificielle cultivée en laboratoire.

Cette étude a démontré que les insectes et les alternatives de viande étaient de loin les plus durables, car ils nécessitent moins d’énergie et moins de terres à produire. Selon les Nations Unies, l’élevage est responsable de 14,5% des émissions de gaz à effet de serre et les bovins sont les espèces animales responsables de la plupart des émissions, avec environ 65% des émissions.

LIRE AUSSI:
Le ronflement : Arrêtez cette mauvaise habitude une fois pour toute grâce à ce remède miraculeux !

La viande artificielle, une fausse bonne idée pour contrer les émissions de gaz à effet de serre ?

Les chercheurs ont constaté que la viande cultivée en laboratoire n’était pas plus durable que le poulet ou les œufs, nécessitant environ la même superficie de terre mais utilisant plus d’énergie dans la production.

À noter que la viande cultivée en laboratoire, ou la viande « artificielle », est considérée comme un des meilleurs exploits de l’industrie de la viande et l’environnement.

La culture d’insecte, une alternative prometteuse :

Cependant, cette étude démontre que « les avantages attribués pour la viande cultivée ne sont peut-être pas justifiés ». En effet, l’ensemble du processus (du réglage de laboratoire au traitement du produit à travers la stérilisation et l’hydrolyse) finit par être similaire à l’élevage de volailles.

D’autres recherches doivent être menées sur la production d’insectes à grande échelle. Cependant, il semble que le véritable défi est de convaincre les consommateurs d’abandonner leurs steaks et de se tourner vers les vers de farine.

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI