Ce que tous les parents doivent savoir à propos de Monsanto: «d’ici 2025, un enfant sur deux sera autiste»

Accueil » News » Ce que tous les parents doivent savoir à propos de Monsanto: «d’ici 2025, un enfant sur deux sera autiste»

Les enfants d’aujourd’hui sont plus malades qu’ils ne l’étaient il y a de cela une génération. Des cancers infantiles à l’autisme, passant par les malformations congénitales et l’asthme, un large éventail de maladies et de troubles de l’enfance sont en hausse.

 » Notre évaluation de la dernière science laisse peu de place au doute. Les pesticides sont l’un des principaux moteurs de cette tendance qui donne à réfléchir », mentionne le rapport d’octobre 2012 de « Pesticide Action Network North America (PANNA).

La recherche montre que l’autisme dépasse les gènes :

Lors d’un événement récent parrainé par l’organisation holistique Groton Wellness, une chercheuse senior du Massachusetts Institute of Technology (MIT), le Dr. Stephanie Seneff a tiré la sonnette d’alarme. Elle a déclaré que: « Au rythme actuel, d’ici 2025, un enfant sur deux sera autiste. »

Les recherches continuent à paraître sur le sujet, et beaucoup indiquent que l’autisme va bien au-delà de la génétique. Ainsi pour comprendre pourquoi le taux d’autisme est en train de monter en flèche, il faudrait aussi examiner plusieurs autres facteurs, tels que les toxines environnementales, les médicaments d’ordonnance, etc.

glyphosate-pesticide-toxique

Un nombre suffisant de preuves indique maintenant que les pesticides agricoles, comme le glyphosate commercialisé par Monsanto, pourraient jouer un rôle important dans l’augmentation rapide des taux d’autisme au cours des dernières décennies.

La toxicité du glyphosate et son incidence sur la santé :

Au cours d’une conférence animée par le Dr. Seneff, elle a souligné que Monsanto prétend que le glyphosate n’est pas toxique (malgré que de nombreuses études aient montré sa toxicité) parce que nos cellules n’ont pas ce que l’on appelle la voie du « shikimate ».

Ce qu’il est important de noter cependant, c’est que nos tripes ont effectivement cette voie et nous en dépendons pour nous fournir des acides aminés essentiels. La santé intestinale est de la plus haute importance pour la santé globale, donc c’est assez dérangeant. Seneff souligne également le fait qu’il existe d’autres ingrédients dans le glyphosate qui augmente considérablement ses effets toxiques.

En tant que herbicide le plus utilisé dans le monde, notamment pour la culture du maïs et du soja qui sont transformés en sirop de maïs à haute teneur en fructose et l’huile de soja, entrant dans la préparation de nombreuses recettes de restauration rapide, grandement consommés par les enfants.

En outre, le soja et le maïs sont également utilisés dans l’alimentation des bovins et des volailles, ce contribue à étendre encore plus la portée de ce produit toxique dans notre alimentation. Et ce sont les enfants qui souffrent le plus des effets nocifs.

glyphosate

Les principaux effets toxiques du glyphosate identifiés par le Dr. Seneff sont entre autres : l’extermination des bonnes bactéries intestinales qui protègent contre les agents pathogènes nocifs, les interférences avec la fonction du cytochrome p450 (enzymes CYP), l’interférence avec la synthèse d’acides aminés aromatiques et de méthionine, ce qui entraîne une pénurie de neurotransmetteurs et d’acide folique, mais aussi la perturbation de la synthèse et le transport de sulfate.

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI