Qu’est ce qui vous arrive quand vous passez tout un mois sans vous plaindre ?

Accueil » Psycho & Couple » Qu’est ce qui vous arrive quand vous passez tout un mois sans vous plaindre ?

Nous avons tous notre manière de réagir aux problèmes, aux soucis et au stress de la vie. Certains se taisent et souffrent en silence, alors que d’autres préfèrent se plaindre.

Pour beaucoup, la meilleure façon de sentir à l’aise après une dispute amoureuse, ou peut-être une remarque désagréable du boss, c’est de se plaindre ? Mais en réalité, est-ce que cela vous aide à vous sentir mieux ?

Le défi de 30 jours sans se plaindre :

En janvier Dernier, Greet Van Hecke et Isabelle Gonnissen, deux belges néerlandophones avaient lancé les « 30 jours sans se plaindre » ; un défi qui s’étendu précisément du 15 janvier, le jour du Blue Monday, jusqu’au 14 février, date de la Saint-Valentin.

Qu’est ce qui vous arrive quand vous passez tout un mois sans vous plaindre ?

Le choix du 15 janvier n’était pas un coup du hasard, selon une étude scientifique, le troisième lundi du mois de janvier serait le jour le plus déprimant de l’année! Donc les deux dames ont jugé bon de commencer leur défi en ce jour.

Le principe du défi consistait à adopter un état d’esprit positif face à n’importe quelle situation difficile qu’elles seraient amenées à traverser. Car « Un esprit négatif ne vous mènera jamais à une vie positive ».

Ainsi durant toute cette période, il fallait voir la vie en rose. Plutôt que de se laisser ronger par les événements négatifs que vous rencontrez, il faudrait par contre tenter de changer ce qui ne vous rend pas heureux!

Les deux initiatrices ont reçu des encouragements de la part de plusieurs personnes à travers le monde, certains allant jusqu’à se prêter au jeu. Nicole Pajer, par exemple, raconte comment elle est s’est sentie mieux en relevant ce défi.

« Sept jours après avoir entamé le défi, j’ai réalisé que j’étais devenu plus consciente de mes critiques. Avant quand il m’arrivait de me plaindre, je prenais ensuite un moment pour reconsidérer si l’incident qui les a inspirés valait vraiment la peine de grogner. En réalité, il était inutile de se plaindre des choses sur lesquelles je n’avais aucun contrôle », a-t-elle raconté.

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI