Sclérose en plaques : les signaux d’alarme que vous devez connaître !

Accueil » Santé » Maladies & douleurs » Système nerveux, cerveau » Sclérose en plaques : les signaux d’alarme que vous devez connaître !

La sclérose en plaques fait partie de ces rares maladies dont les causes restent encore un mystère. Des fois, elle peut se manifester avec des symptômes apparents, mais dans certains cas, la maladie reste indétectable jusqu’à ce que l’état du patient empire. Nous vous présentons les signaux d’alarme…

La sclérose en plaques est une maladie inflammatoire avec laquelle les gaines de myéline autour des axones du cerveau et de la moelle épinière sont endommagées, entraînant une démyélinisation et des cicatrices ainsi qu’un large éventail de symptômes. Le plus souvent, la sclérose en plaques évolue par poussées, au cours desquelles les symptômes réapparaissent ou de nouveaux symptômes surviennent.

Les signaux d’alarme de la sclérose en plaques :

Comme déjà expliqué, la sclérose en plaques évolue par des poussées. Au bout de quelques années, ces poussées laissent des séquelles qui peuvent devenir très invalidantes.

Sclérose en plaques : les signaux d’alarme que vous devez connaître !

La maladie peut en effet porter atteinte à de nombreuses fonctions, tels que le contrôle des mouvements, la perception sensorielle, la mémoire, la parole…

1. Le manque de contrôle des mouvements :

L’un des symptômes les plus apparents de la sclérose en plaques est le manque de contrôle des mouvements. Si la maladie commence à apparaître, on remarque une maladresse dans la maîtrise et la gestion des extrémités. La personne ne parvient pas à étendre les bras quand il le souhaite et ses jambes commencent à désobéir aux ordres du cerveau quand elles bougent.

Ce qui fait que la personne aura tendance à marcher maladroitement. A cela, il faut aussi ajouter la difficulté à contrôler ses mains, qui devient aussi un fait notoire. Cela concerne entre autres la difficulté à prendre un objet ou de pouvoir le garder dans les mains.

2. Troubles de la vision :

Ils constituent aussi un symptôme notoire de la sclérose. Ces troubles incluent notamment les mouvements oculaires involontaires, une vision floue, la névrite, la vision double et dans certains cas rares, la perte permanente de la vue.

LIRE AUSSI:
Pourquoi la dépression n'est pas causée par un déséquilibre chimique ?

3. Les troubles sensorielles :

En plus des troubles de la vision, la sclérose en plaques se manifeste aussi par des altérations sensorielles. Les personnes ressentent comme des picotements, des engourdissements et même des sensations de brûlures sur la peau. Mais ces symptômes peuvent aussi apparaître lors de graves problèmes de circulation sanguine.

4. Altérations de la parole :

Aux deux précédents troubles, il faut aussi ajouter les altérations de la parole. Les personnes souffrant de sclérose peuvent avoir du mal à articuler les mots, et donnent l’impression de les arracher de leur bouche avec une lenteur évidente. Elles ont très souvent du mal à communiquer avec fluidité et clarté.

5. Les problèmes de mémoire :

Le manque de mémoire à court terme, ainsi que de concentration et de discernement, sont aussi courants avec la sclérose en plaques.  A cela, il faut ajouter le fait que la capacité d’analyse se dégrade petit à petit jusqu’au point de ne pas comprendre des situations de la simplicité la plus élémentaire.

6. La fragilité :

Les personnes atteintes de cette maladie se sentent fatiguées et se déplacent lentement, surtout à cause de la fatigue dans les jambes. Il faut observer si des personnes qui sont généralement très actives commencent à se sentir fatiguées sans raison apparente.

7. Troubles de la sexualité :

La sclérose en plaques réduit considérablement le désir sexuel. Chez les hommes, l’éjaculation précoce est présente. Les femmes cessent d’avoir une vie sexuelle active à cause de la perte des sensations de plaisir, ainsi qu’une diminution de leur lubrification.

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI