Selon les psychologues, les personnes qui pleurent beaucoup sont les Seules à avoir ce trait de personnalité … Vous êtes Uniques, et non pas Faibles !

Accueil » News » Selon les psychologues, les personnes qui pleurent beaucoup sont les Seules à avoir ce trait de personnalité … Vous êtes Uniques, et non pas Faibles !

Depuis quand remonte la dernière fois que vous avez pleuré, seul dans votre chambre ? Il y a une semaine ? hier soir peut-être ? Probablement que vous êtes en train de sécher vos larmes en lisant cet article. Rassurez-vous, vous n’êtes pas faibles, mais plutôt uniques …

Dans la vie, il est normal de se sentir vulnérable après avoir versé quelques larmes, mais on n’a rien à se reprocher, ni même à nous lamenter, vu que les larmes sont socialement considérées comme des signes de faiblesse humaine, attribuées généralement aux êtes fragiles.

Pleurer n’est pas un signe de faiblesse :
Publicité

En fait, pleurer n’est pas seulement une habitude parfaitement saine , mais c’est aussi un signe de force et de résilience. Vous devriez vous sentir forts, et non pathétique, après avoir pleuré.

Une étude de l’American Psychological Association, datant de 1983, a montré que la plupart des gens se sentent plus soulagés après avoir pleuré, puisque cela est dû à une évacuation du stress, de l’anxiété et des pensées négatives, accumulés au quotidien.

Pleurer est l’une des meilleures façons de canaliser et de filtrer les pensées et les événements qui nous causent de l’inquiétude ou de la douleur. Votre esprit peut être coincé dans un embouteillage d’émotions dont la pression nous cause beaucoup de tort. En retenant vos larmes, vous vous exposez à des risques de dommages psychologiques à long terme que nous verrons plus tard (Résultat d’une étude surprenante).

LIRE AUSSI:  « On ne cesse jamais d’être mère »: Une femme de 98 ans emménage dans une maison de retraite pour s'occuper de son fils de 80 ans.

Quand nous pleurons, nous libérons la tension négative qui s’accumule de notre quotidien. Les larmes émotionnelles contiennent également des hormones qui se dégagent de notre corps, améliorant, ainsi, notre humeur juste après les pleurs.

Pour le Professeur Roger Baker, de l’Université de Bournemouth, les larmes sont les signes concrets d’une conversion de la détresse (abstraite) en quelque chose de tangible, sur la base d’un processus d’extériorisation d’un traumatisme (la source).

Voici le trait de caractère commun à toutes les personnes qui pleurent beaucoup et les raisons de cela :

Voir la page suivante (Cliquez sur le bouton jaune en dessous)

Likez cet article sur Facebook
Page suivante
VOUS AIMEREZ AUSSI