La ténosynovite : l’inflammation des mains et des pieds à connaître

Accueil » Santé » La ténosynovite : l’inflammation des mains et des pieds à connaître

La ténosynovite est une inflammation de la gaine des tendons qui s’accompagne d’une tendinite. Douloureuse et parfois incapacitante, il est primordiale d’identifier le plus tôt possible les symptômes, afin de faciliter le diagnostique et le traitement de la condition.

Causes et symptômes de la ténosynivite :

La synovie est une doublure de la gaine protectrice qui couvre les tendons. La ténosynovite est une inflammation de cette gaine. La cause de l’inflammation peut être inconnue, ou résulter de l’un des facteurs cités ci-dessous.

La ténosynovite : l’inflammation des mains et des pieds à connaître

Les maladies qui provoquent une inflammation

Les cas d’infection

Les blessures

Surmenage des articulations

Le vieillissement tendineux

Si les sportifs sont particulièrement exposés au risque de ténosynovite, cette affection peut tout aussi bien toucher les personnes ayant une activité faite de mouvements répétitifs, tels que les musiciens, les masseurs, les motards, les jardiniers…

Ce qui peut interpeller en cas de ténosynovite, c’est qu’elle affecte les muscles fléchisseurs, c’est-à-dire que l’on remarquera les premiers symptômes de cette affection lorsqu’on bouge la main ou que l’on marche. Ainsi ces symptômes incluent entre autres la douleur dans les poignets, les chevilles ou la plante des pieds, du talon…

Traitement de la ténosynovite :

En plus des symptômes déjà cités, vous pouvez voir apparaître aussi des rougeurs ou de l’inflammation. Quand cela arrive, la douleur peut également apparaître même au repos.

LIRE AUSSI:  Cancer : 10 signes d'alarme méconnus que la plupart des gens sous-estiment

Les doigts et les orteils craquent lorsqu’on les bouge. De même, il peut y avoir de petites protubérances sur les orteils ou les mains à cause de l’infection.

En somme, tous ses symptômes contribuent à rendre difficile la manipulation des objets par la main, la marche, ou même la réalisation de n’importe quelle activité habituelle. C’est la que la condition devient vraiment gênante.

Mais, il est préférable de suivre un traitement bien avant que la condition atteigne ce niveau. Et le traitement le plus courant est d’associer un traitement pharmacologique à de la rééducation. Vous pouvez suivre les recommandations suivantes pour aider à traiter la condition.

Faire souvent la thérapie à chaud ou froid.

Prendre des bains tièdes d’eau de romarin. Les propriétés anti-inflammatoires et relaxantes du romarin peuvent être d’un grand secours.

Les infusions au gingembre sont très recommandées. Elles nous permettent de réduire la douleur et les processus inflammatoires.

Les physiothérapeutes sont également d’une grande aide pour traiter la ténosynovite. Ils peuvent nous expliquer quels types d’exercices nous pourrions réaliser chez nous pour récupérer de la mobilité et de la force.

Likez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI