Voici comment apprendre à votre enfant de canaliser sa colère et d’en tirer avantage …

Accueil » Psycho & Couple » Voici comment apprendre à votre enfant de canaliser sa colère et d’en tirer avantage …

Voici quelques conseils pour parler aux enfants et apprendre à s’attaquer à la colère ensemble :

 

Faites équipe avec votre enfant pour l’aider à faire face à sa colère. De cette façon, vous ferez savoir à votre enfant que le problème vient de sa colère mais pas de lui même.

Avec les jeunes enfants, cela peut être amusant et créatif. Donnez à la colère un nom et essayez de la dessiner, par exemple, la colère peut être un volcan qui finit par exploser.

La manière avec laquelle vous réagissez devant la colère peut influencer sur la façon dont votre enfant réagit face à la colère. Donnez l’exemple à votre enfant, et essayer de développer un comportement sain face à cette émotion.

Aidez votre enfant à repérer les signes de sa colère et à les surmonter :

Être capable de repérer les signes de colère tôt peut aider votre enfant à prendre des décisions plus positives sur la façon de la gérer. Parlez de ce que votre enfant ressent quand il commence à se mettre en colère. Par exemple, ils peuvent noter que :

  • Leur cœur bat plus vite
  • Leurs muscles tendus
  • Leurs dents se serrent
  • Ils serrent les poings
  • Leurs mâchoires se crispent

En repérant ces signes, vous serez en mesure d’anticiper les crises de rage, et de les désamorcer avant qu’elles n’aboutissent.

Conseils pour votre enfant :

  • Travailler ensemble pour essayer de trouver ce qui déclenche la colère. Parlez de stratégies utiles pour gérer la colère.
  • Vous pouvez encourager votre enfant à:
  • Compter jusqu’à 10
  • Respirer lentement et profondément
  • Serrer et détendre leurs poings pour soulager la tension
  • Parler à une personne de confiance
  • Allez dans un endroit privé pour se calmer

Si vous voyez les premiers signes de colère chez votre enfant, dites-le lui. Cela lui donne la chance d’essayer les stratégies que vous lui proposez.

Soyez positifs ! La rétroaction positive est importante. Louez les efforts de votre enfant et vos efforts, peu importe leur taille. Cela renforcera la confiance de votre enfant dans la gestion de sa colère. Cela les aidera également à ressentir que vous apprenez tous les deux ensemble.

Enregistrer

Page précédente
VOUS AIMEREZ AUSSI