Diagnostiquer et soigner naturellement une déchirure musculaire !

Accueil » Astuces Naturelles » Diagnostiquer et soigner naturellement une déchirure musculaire !

Les déchirures musculaires peuvent arriver à n’importe qui. Elles peuvent se produire au cours des activités normales quotidienne ou à la suite de l’utilisation soudaine et ou excessive d’un muscle lors d’une activité intense.

Pouvant très douloureux, les déchirures musculaires sont parfois difficiles à guérir quand on ne sait pas bien s’y prendre. Ainsi, nous vous présentons des méthodes naturelles efficaces pour traiter ces blessures.

Causes et traitements :

Une déchirure musculaire est une blessure au muscle résultant d’une activité intense. Presque tout le monde peut exercer une tension indue sur les muscles au cours des activités quotidiennes normales, en soulevant des charges lourdes, en faisant du sport ou même en exécutant des tâches professionnelles.

Voici comment soigner naturellement votre déchirure musculaire sans avaler le moindre médicament !

Les déchirures musculaires peuvent se produire lorsque vous étirez votre muscle plus qu’il ne peut supporter ou que vous y mettez trop de force. Vous êtes plus susceptibles de déchirer vos muscles si vous ne vous échauffez pas avant vos exercices, ou si vos muscles sont fatigués ou affaiblis.

Les muscles les plus couramment touchés sont ceux des jambes et du dos. Il existe de nombreux traitements pour les déchirures musculaires. Parmi les traitements conventionnels, nous avons la prise de médicaments myorelaxants et analgésiques, parfois préférés aux anti-inflammatoires (AINS).

LIRE AUSSI:  Voici la recette d'une excellente astuce naturelle pour purifier le foie intégralement...

Mais, vous pouvez guérir votre déchirure musculaire sans avoir à avaler le moindre médicament, susceptible de causer plus tard des effets secondaires indésirables. Pratiquer la méthode « GREC » (glace, repos, élévation et compression/contention).

La méthode GREC est un traitement qui empêche l’aggravation de la lésion et de l’inflammation. Ce protocole prévoit : un repos, et l’application de glace 3/4 fois par jour pendant 20 minutes, en plus du  bandage et l’élévation du membre.

Arrêt d’activité lié au membre peut être une mesure nécessaire et varie en fonction de l’importance de la lésion (une semaine à un mois) .Après les premiers jours qui suivent le traumatisme, le Massage transversal profond et une prudente  mobilisation sont nécessaires pour maintenir l’élasticité musculaire.

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI