Bonne Nouvelle : L’Homéopathie, officiellement reconnue par le gouvernement suisse comme médecine légitime aux côtés de la médecine conventionnelle !

Accueil » News » Bonne Nouvelle : L’Homéopathie, officiellement reconnue par le gouvernement suisse comme médecine légitime aux côtés de la médecine conventionnelle !

Voici comment le gouvernement a inclut des thérapies complémentaires sur la liste des services de santé payés :

 

Après que les autorités sanitaires suisses ont privé la médecine alternative de toute légitimité en 2005, les Suisses se sont prononcés et ont met la pression sur le gouvernement. En 2009, les deux tiers des Suisses ont voté pour inclure ces cinq modalités de guérison importantes sur la liste constitutionnelle des services de santé remboursés par la sécurité sociale suisse.

En 2012, les cinq modalités de guérison complémentaires ont été incluses dans la couverture d’assurance obligatoire de base dans le cadre d’une période d’essai de six ans. À la fin de la période d’essai, les déterminations seraient basées sur les thérapies alternatives «efficacité, rentabilité et convenance».

Les approches holistiques évaluées par l’observation :

Maintenant, le ministère de l’Intérieur a déterminé ce que de nombreux praticiens holistiques comprennent déjà sur les arts de la guérison. Il est « impossible de fournir une telle preuve pour ces disciplines dans leur intégralité ». La preuve de leur efficacité réside dans la propre expérience, l’initiative et l’engagement de l’individu.

Les thérapies holistiques ne sont pas comme les drogues synthétiques. Tout le corps de la personne est traitée, pas seulement un symptôme. Il est impossible de mesurer une thérapie alternative sur papier, dans un environnement parfaitement contrôlé. La preuve est typiquement dans l’observation et dans la progression de la guérison au fil du temps.

Ainsi, dans cette entente, ces cinq modalités de guérison continueront à être remboursées par les régimes d’assurance maladie obligatoire, à condition qu’elles soient administrées par des professionnels médicaux agréés. C’est un énorme pas dans la bonne direction pour un système de santé globale et autonome, détaché surtout de l’emprise des Mafias pharmaceutiques.

A quand le tour de la France ?

Page précédente
Loading...
VOUS AIMEREZ AUSSI