Prenez Garde : Des saumons américains pourraient être porteurs du ténia solitaire Japonais … CNN et une autre revue médicale sérieuse en parle !

Accueil » Santé » Prenez Garde : Des saumons américains pourraient être porteurs du ténia solitaire Japonais … CNN et une autre revue médicale sérieuse en parle !

Une étude publiée récemment dans la revue Emerging Infectious Diseases, et repris par CNN, affirme que les saumons sauvages capturés en Alaska peuvent abriter une espèce de ténia, jadis connue pour infecter uniquement les poissons asiatiques.

Les chercheurs mettent en garde contre les saumons capturés le long de la côte nord-américaine du Pacifique, car ils pourraient être infecté par le Diphyllobothrium nihonkaiense, appelé aussi  le ténia solitaire japonais. Suite à l’annonce de ses résultats, la prudence est de mise, car si vous mangez du poisson mal cuit infecté par ce ténia, vous êtes susceptible de l’avoir dans votre organisme.

Ce qu’il faut savoir sur le ténia solitaire japonais :

Après avoir examiné plus de 60 saumons sauvages capturés en Alaska, les scientifiques ont procédé au filetage de leur musculature en tranches étroites, puis ont observé les organes internes de chaque poisson sous la loupe. Ceux qui leurs a permis de découvrir que les saumons étaient infectés.

En effet, les scientifiques ont remarqué la présence de larves chez les saumons. Ces larves qui étaient allongées et contractaient continuellement, mesuraient entre 8 à 15 millimètres de long. Après avoir procéder au séquençage de  gènes, les scientifiques ont identifié les larves comme étant ceux du ténia solitaire japonais.

D’après les scientifiques, le ténia solitaire japonais est en général responsable d’infections mineures. Mais dans certains cas exceptionnels, l’infection peut se transformer en un problème médical grave. C’est ce qui témoigne Roman Kuchta, l’un des principaux auteurs de cette étude.  D’après lui,
« Les infections massives peuvent entraîner une obstruction intestinale et une inflammation douloureuse des canaux biliaires ».

Voici les types de saumons chez lesquels des scientifiques ont retrouvé les vers solitaires japonais :

Voir la page suivante (Cliquez sur le bouton jaune en dessous)

Likez et Partagez cet article sur Facebook
LIRE AUSSI:  Si vous avez l'habitude de mettre le téléphone ainsi, le risque d'avoir un cancer augmente CONSIDÉRABLEMENT !
Page suivante
VOUS AIMEREZ AUSSI