Observez comment le cannabis traque et pousse les cellules cancéreuses à s’autodétruire … Preuves et études à L’appui !

Accueil » Santé » Observez comment le cannabis traque et pousse les cellules cancéreuses à s’autodétruire … Preuves et études à L’appui !

Chaque année, maintes études expérimentales sur la plante du cannabis confirment que cette herbe est un miracle de la Nature, contrairement à la propagande des gouvernements de ce monde, avec les États-Unis comme chef d’orchestre. Le cannabis a un potentiel de guérison contre le cancer et voici la preuve …

Vous devez savoir que les cannabinoïdes, présents dans la plante du cannabis, sont les meilleurs et les plus efficaces des composés anti-cancérogènes dans la Nature. En fait, l’accès de ces composés anti-cancérogènes à l’intérieur du corps humain signe l’arrêt de mort des cellules cancéreuses déjà en place et empêche la formation des nouvelles en devenir.

Le cannabis dans la lutte contre le cancer :
Publicité

La présence des endocannabinoïdes dans un corps humain, libérés par lui au contact du cannabis, est synonyme de régulation et de contrôle de la croissance cellulaire. C‘est d’ailleurs un fait très intéressant, puisque notre organisme humain possède des récepteurs pour les composés de la plante du cannabis.

La fumée du cannabis contient aussi des substances potentiellement anticancéreuses. C’est ce qu’ont montré des expériences sur des animaux et des recherches sur des cellules tumorales humaines. Les substances psychoactives THC et CBD en feraient notamment partie.

LIRE AUSSI:  6 symptômes du « tueur silencieux » à ne pas ignorer !

Les mécanismes à l’origine de l’effet anticancéreux seraient multiples : déclenchement de l’apoptose (mort cellulaire programmée), ralentissement de l’angiogenèse (formation de vaisseaux sanguins), de l’invasion, de la propagation par métastases et de la prolifération.

Découvrez pourquoi le cannabis tue des cellules cancéreuses et pourquoi on ne veut pas que vous le sachiez :

Voir la page suivante

Likez cet article sur Facebook
Page suivante
VOUS AIMEREZ AUSSI